POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Réponse Tango - Tele2



Paperjam

Types de services prestés Le réseau GSM Tango a été lancé en mai 1998. Après seulement 3 ans, grâce à l'utilisation de technologies de pointe, de services innovants et de prix très compétitifs et toujours transparents, Tango est devenu le leader incontesté des fournisseurs de services GSM au Luxembourg avec 150.000 clients actifs. Offrant déjà un réseau GSM d'une qualité exceptionnelle, Tango n'a cessé de lancer des services innovants tel que HSCSD (High Speed Circuit Switched Mobile Data), en exclusivité au Luxembourg. Grâce à cette technologie qui regroupe jusqu'à quatre canaux, on obtient des vitesses de transmission data allant jusqu'à 57.6 Kbit/s. En mai 2000, Tango a lancé de nouveaux services SMS et un portail WAP sous le nom «WAP&GO». Le nouveau système de la carte prépayée Pronto lancé en mars 2001 a révolutionné le monde du «prepaid» au Grand-Duché. Ce système permet au client d'utiliser sa carte à l'étranger et ceci sans facture, ni abonnement, ni inscription et sans échange de sa carte prépayée actuelle. L'avènement du GPRS (General Packet Radio System), lancé commercialement en mars 2001 comme un des premiers réseaux au monde, permettra dans un futur proche des vitesses encore plus élevées. Les principales caractéristiques de cette nouvelle technologie sont que la transmission des données se fait par paquets et que l'abonné est facturé aux données échangées et non plus à la durée. L'utilisateur sera donc «online» en permanence. Tele 2 offre au Luxembourg des services de téléphonie fixe (Call by Call et Présélection) aussi bien via le réseau d'accès de l'Entreprise des Postes et Télécommunications (EPT), qu'en utilisant ses propres infrastructures (Direct Access). Tele 2 achemine à la fois le trafic national et le trafic international. De plus Tele 2 offre l'accès gratuit à Internet et des tarifs de navigation très compétitifs. Plus de 40.000 clients utilisent régulièrement les services de Tele 2 au Luxembourg et ce nombre est toujours croissant. Le portail everyday.com lancé au Luxembourg depuis juin 2000, est accessible aussi bien via un accès Internet classique, donc par l'intermédiaire d'un ordinateur via le réseau fixe, qu'avec un téléphone mobile via le réseau de Tango. Everyday.com est issu d'une joint-venture entre Modern Times Group (MTG AB), un des leader européens dans le domaine des médias, et Tele 2 AB la société mère de Tango et Tele 2. Everyday.com compte plus de 16.000 membres au Luxembourg. Montant des investissements 99, 2000, 2001 sur le territoire luxembourgeois Tango et Tele 2 ont investi des sommes importantes durant les dernières années. Seule, la construction du réseau GSM a nécessité plus de 2 milliards de LUF au départ. De plus, Tele 2 a mis en place toute une infrastructure de «switching» au Luxembourg avec non seulement des points d'accès à Luxembourg-ville mais également au sud et au nord du pays. Le «backbone» utilisé appartient à 100% à Tango et Tele 2. 

1) A terme, certains prédisent qu'une activité se limitant à des télécommunications «pures» ne suffira pas pour garantir la survie d'une entreprise. Etes-vous d'accord avec cette affirmation'  Oui, non, pourquoi?

Tango et Tele 2 se proposent de marier le monde des télécommunications avec celui de l'IT (Information Technology) et du multimédia!

Regardons ce qui se passe dans l'archipel nippon! Plus de 17 millions de personnes y utilisaient l'I-mode au 31 décembre 2000. Un succès énorme pour ce service de connexion au WEB par téléphone portable, un peu comparable au WAP (Wireless Application Protocol) via GPRS lancé par Tango en mars de cette année. Le Japon compte plus de 30 millions d'internautes mobiles. Voilà qui donne la mesure de l'avance japonaise.

Les raisons du succès de l'I-mode tiennent en quelques mots: simple, pratique, compact qui maintient un lien avec la communauté. Le transfert par paquets, similaire au service GPRS, permet de recevoir des e-mails en continu et de télécharger des données à une vitesse similaire au réseau fixe et ceci à des prix compétitifs.

Etant donné que les opérateurs japonais ont ouvert leurs réseaux à des fournisseurs de services agréés, les services offerts ainsi que les sites deviennent de plus en plus nombreux (26.000 sites fin 2000). Les services qui se créent, enrichissent le monde de l'I-mode et attirent de plus en plus de nouveaux abonnés. Le groupe Tele 2 se propose de transposer le modèle japonais en Europe en créant un portail Web «everyday.com» et WAP fédérateurs d'un nombre croissant de services à caractère national et international. Le lancement de la plate-forme de radio et de musique via Internet «everyday-radio» en février 2001 et le lancement prévu de «everyday-TV» fin de cette année s'inscriront parfaitement dans cette stratégie et créeront une offre de services multimédias de plus en plus riche.

2) Pensez-vous que les autorités de régulation au Luxembourg assurent de manière suffisante? Ont-elles suffisamment de moyens? Oui, non, pourquoi?

Il va sans dire que Tele 2 et Tango préféreraient une libéralisation plus rapide, mais toujours contrôlée, du marché des télécommunications au Luxembourg au profit des consommateurs. Malheureusement, l'Institut Luxembourgeois de Télécommunications, qui s'appelle depuis peu Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR), n'avait pas jusqu'à présent les pouvoirs nécessaires pour jouer un rôle plus actif dans la dérégulation du marché telle que demandée par la Commission européenne. Ainsi, l'institut n'avait pas le poids pour intervenir dans certaines négociations difficiles en relation avec l'interconnexion avec l'EPT.

De plus, le fait que l'EPT demeure toujours une entreprise publique sous le contrôle exclusif de l'Etat (l'Etat étant propriétaire unique) n'a pas aidé à créer, tel que prévu par la loi du 21 mars 1997 sur les télécommunications, un environnement concurrentiel pour le secteur des télécommunications et le libre exercice des activités de télécommunications dans le respect des dispositions légales. A notre avis, la hausse récente des prix de l'abonnement mensuel pour l'accès au réseau fixe démontre clairement que l'EPT tente de profiter de sa position dominante en répercutant ses coûts sur les abonnements mensuels et de prendre ainsi le consommateur en otage.

Sachant qu'en règle générale, les utilisateurs du réseau fixe n'ont actuellement pas la possibilité de choisir une autre offre d'accès que celle de l'EPT à défaut d'une RUO (Reference Unbundling Offer: Offre de référence de l'EPT réglant l'accès à la boucle locale), la manière selon laquelle procède l'EPT constitue à nos yeux une enfreinte sérieuse aux règles concurrentielles élémentaires en matière de télécommunications. Nous sommes pressés de voir comment l'ILR va réagir à ce sujet.

3) Quelles sont les principales cibles (particuliers, PME, entreprises internationales...)? Comment pensez-vous réussir à vous démarquer de vos concurrents?

Tango et Tele 2 poursuivront leur stratégie de ne pas seulement faire profiter les PME et éventuellement les grandes entreprises de la libéralisation du marché des télécommunications au Luxembourg comme le font la majorité des opérateurs présents, mais également le client particulier. Ainsi dès le lancement de son réseau mobile, Tango a mis en place une structure tarifaire et des services adaptés aux particuliers. Depuis 1999 déjà, Tele 2 fait profiter aux particuliers et avec beaucoup de succès des baisses de prix sensibles aussi bien pour les communications internationales que nationales. La stratégie tarifaire entamée par Tango et Tele 2 qui vise à introduire des tarifs simples, transparents et toujours à l'avantage du client et de montrer la compétitivité de ses tarifs par l'intermédiaire de la publicité comparative porte ses fruits pour l'ensemble des consommateurs du Grand-Duché de Luxembourg.

Le lancement du nouveau système prepaid en mars dernier, permettant le roaming sans facture, ni abonnement, aux meilleurs prix du marché démontre cette approche.

Bien évidemment, Tango et Tele 2 ont également des plans tarifaires adaptés aux besoins des PME et des entreprises accompagnés de services innovants et souvent exclusifs. Ainsi, avec HSCSD et Tango-Online, une plate-forme de services powered by Microsoft, les utilisateurs bénéficient d'un bureau entièrement virtuel leur permettant d'accéder à leurs e-mails partout dans le monde par le biais d'un navigateur Internet, d'un PDA et d'un téléphone portable.  

Tango et Tele 2 vont continuer dans cette direction. Les clients bénéficieront encore plus qu'aujourd'hui d'une offre complète donnant accès aux services de téléphonie fixe, mobile et Internet tout en gardant un seul partenaire pour tous les principaux domaines des télécommunications. La création de plates-formes de services à caractère multimédia telles que Tango-online, everyday.com, everyday-radio, plus tard dans l'année everyday-TV, l'e-commerce et le m-commerce avec everyday-shopping assurera l'avance de Tango et Tele 2 dans la bataille de l ?UMTS au Luxembourg. De plus, Tango ouvre ses plates-formes pour des prestataires de services comparables au modèle de l'I-mode au Japon et offre déjà une plate-forme de facturation capable de facturer des services IP ainsi que le contenu.

3) Haut débit, nouvelles manières d'accéder au réseau... La concurrence est accrue via la multiplication des technologies. Quelles sont, selon vous, les plus porteuses de potentialités? Et les plus incertaines? Pourquoi?

Ayant une stratégie clairement orientée vers le mobile, il va sans dire que nous croyons au développement du GSM et de l'UMTS. Tout d'abord parce que les gens cherchent de plus en plus la mobilité, d'autre part parce que cette technologie avance plus vite que n'importe quelle autre technologie. Qui aurait cru que 300.000 personnes utiliseraient le GSM à ce jour au Luxembourg! Après seulement 1 bonne année, le nombre des utilisateurs de l'Internet mobile I-mode au Japon vient de dépasser celui des utilisateurs fixes! Les clients Tango peuvent déjà faire de la transmission de données sur le réseau mobile à des vitesses similaires au réseau fixe. Dans une première phase HSCSD a permis des vitesses de transmission allant jusqu'à 57.6 Kbit/s grâce au regroupement de deux à quatre canaux. Le service HSCSD de Tango est déjà accessible en roaming dans une vingtaine de pays et surtout partout en Europe. Le GPRS permettra dans un futur proche des vitesses encore plus élevées grâce à une optimisation des ressources réseau. Actuellement le GPRS permet des vitesses de transmission de 53.600 bit/s. Cette vitesse augmentera progressivement jusqu'à 170.000 bit/s (soit trois fois plus rapide que l'ISDN).

L'UMTS nous permettra d'augmenter les vitesses progressivement en passant par un peu plus que 300 Kbit/s à 2 Mbit/s. Regarder des vidéos avec un téléphone mobile deviendra donc possible.

L'accès illimité à vos e-mails d'un bout à l'autre de la planète, la gestion de votre calendrier et de votre répertoire téléphonique, toutes les informations locales et internationales en direct, la dernière information sur le concert de Madonna, les configurations de votre téléphone mobile, une carte de vacances envoyées à vos proche, l'e-commerce et le m-commerce, écouter de la musique, «ce monde au bout de votre mobile»; aujourd'hui Tango et Tele 2 proposent déjà ces services innovants via son portail Internet «everyday.com».

Certes, l'ADSL est une technologie fort intéressante et complémentaire à l ?UMTS pour accéder via le réseau fixe à l'Internet. Bien que plus rapide, elle ne sera jamais mobile! De plus, les prix appliqués actuellement au Luxembourg sont beaucoup plus chers que dans les pays voisins et empêche l'utilisation plus répandue de ce service. Tele 2 attend avec impatience les conditions d'accès à la boucle locale et espère que celles-ci seront à un niveau justifié afin d'offrir ce service à ses clients Internet à des prix comparables à ceux pratiquer dans d'autres pays. Nous sommes convaincus qu'il existe une forte demande pour un accès Internet à haut débit, mais que les consommateurs ne sont pas prêts à payer plus qu'ils ne paient maintenant pour l'Internet classique.

4) Comment analysez-vous le marché luxembourgeois des télécommunications? Quelles sont les caractéristiques par rapport aux autres marchés européens? Sur quel(s) point(s) peut-il encore se développer?

Actuellement, bien que les opérateurs alternatifs aient investi des sommes très importantes au Luxembourg et ont fait énormément d'efforts pour offrir de nouveaux services, ils se sont souvent heurtés à de nombreux problèmes pour développer leurs services: le niveau du prix d'interconnexion presque 2 fois plus cher qu'en moyenne en Europe, les problèmes pour accéder au réseau de l'opérateur historique, les problèmes pour installer des infrastructures, un ILR qui n'avait jusqu'à présent pas les moyens nécessaires pour intervenir, le lien entre l'EPT (toujours entreprise publique) et l'Etat. C'est pour ces raisons que le Luxembourg a malheureusement pris un retard par rapport aux autres pays en Europe. La suite logique est que les fournisseurs de services n'ont aucun intérêt à venir offrir des applications au Grand-Duché.

Le GSM est bien évidemment un bon exemple, que la libéralisation réussie du marché n'a que des bienfaits, aussi bien pour les clients que pour le pays. Un autre exemple est la Suède où la dérégulation complète et l'ouverture complète des réseaux à des conditions justifiées a attiré plus de 700 sociétés de services (IT, multimédia, créateurs de services,_) seulement à Stockholm. Il est à espérer que le Luxembourg adaptera une démarche plus progressive dans le futur et rendra ainsi possible la création d'un deuxième créneau à côté du secteur bancaire.

Tango et Tele 2 vont continuer de développer des services au profit des consommateurs à l'instar du modèle de référence de NT DOCOMO et tenter d'utiliser les atouts multiples du Luxembourg: une bonne situation au niveau des langues, sa société multiculturelle, son savoir-faire en matière bancaire et assurance, son savoir-faire dans le monde du multimédia et ainsi jouer un rôle précurseur en Europe en matière d'UMTS.

5) La notion de pays en terme de télécommunications a-t-elle encore un sens? Ne faudrait-il pas penser à un niveau «régional», voire européen.

Oui et non. Oui, parce que chaque pays à sa culture, sa spécificité, sa langues, ses manifestations son cadre réglementaire. Non, parce qu'au Luxembourg les frontaliers jouent un rôle très important.

Ainsi, Tele 2, tout en suivant une stratégie d'offre de services et produits similaires dans tous les pays d'Europe, a bien adapté son offre aux spécificités et aux demandes des différents marchés nationaux.

Prenant l'exemple du portail WEB everyday.com et du portail WAP de Tango.

Après avoir été lancé avec beaucoup de succès sur le marché suédois en 1999, everyday.com est aujourd'hui présent dans 12 pays différents et il est devenu l'un des portails Internet pouvant se prévaloir de l'une des plus fortes croissances en Europe. (1.5 million de clients à ce jour). Le concept de base est le même dans tous les pays. L'utilisateur dispose d'un ensemble de services gratuits comme par exemple l'e-mail, l'envoi de SMS à partir de l'ordinateur vers un téléphone mobile où encore un carnet d'adresses, les «news» internationales, la météo, ... Cependant, bon nombre de services et de contenus dépendent du pays. Ainsi au Luxembourg, l'internaute trouvera des «news» locales, les programmes de cinémas, un chat «The Dark Room» animé par les speakers de «Tango-Sunshine», et une plate-forme radio par Internet offrant la possibilité d'écouter Tango Sunshine et DNR par audiostreaming. L'utilisateur trouvera également facilement les liens vers les sites et services de Tango et TELE2. De plus en plus de services sont également accessibles via GSM sur le portail WAP de Tango qui constitue en quelque sorte une copie mobile du portail everyday.com. La structure du portail «WAP & GO» de TANGO est similaire à celle de Comviq en Suède contenant des liens internationaux. Le portail WAP de Tango, qui est régulièrement mis à jour avec du contenu national, constitue une source d'information pratique et mobile sur des sujets variés comme le cinéma, le business, les événements à venir, etc. De plus, grâce au «WAP Channel» sur everyday.com, les utilisateurs WAP peuvent individualiser leur portail WAP et ajouter des liens WAP.

Les portails WEB «everyday.com» et WAP «WAP&GO», sont donc la source d'un nombre croissant de services nationaux et internationaux.

6) Avec du retard par rapport à d'autres pays de l'Union Européenne, le Luxembourg s'engage dans la voie de l'UMTS et de la mobilité de 3e génération. Quel est le marché potentiel pour le pays? Quels dangers le législateur et le régulateur doivent-ils éviter? Pourquoi?

Le retard que le Luxembourg a pris n'est pas envers les autres pays de l'Union Européenne, mais les pays de l'Union Européenne ont pris un retard considérable envers le Japon et surtout l'industrie japonaise en matière de création de services et terminaux.

A notre avis et celui de nombreux experts, le Luxembourg a bien fait de ne pas se laisser tenter par une vente aux enchères comme en Allemagne, en Angleterre, en France,_ Les opérateurs qui ont reçu une licence dans ces pays auront de très graves problèmes à financer les infrastructures très coûteuses ce qui aura une répercussion négative sur la qualité et le prix des services offerts.

La Suède était de nouveau bien inspirée, de même que le Luxembourg, d'attribuer les licences sur base d'un «concours de beauté» des candidats. De plus la Suède a donné ses préférences aux opérateurs favorisant le «sharing» d'infrastructure (voir Comviq et Telia) et a adapté son cadre légal en vigueur. Tango n'est pas seulement convaincu que ce modèle est le seul permettant de garantir rapidement une bonne qualité de réseau à des prix intéressants, stimulant ainsi la création en masse de nouveaux services et de contenu, mais Tango a également contribué activement au développement de ce concept avec son fournisseur Ericsson.

En cas d'attribution d'une licence, Tango déploiera rapidement une infrastructure UMTS basée sur son infrastructure GSM existante. La stratégie forgée et mise en oeuvre par le groupe TELE2 pour stimuler la création de services et de contenu comparable au modèle de NT-DOCOMO au Japon, attirera une grande diversité de prestataires de services enrichissant le monde de l'UMTS et attirant de nouveaux abonnés.

Il reste à espérer que le Gouvernement créera un cadre stimulant la création de nouveaux services et mettra tout en oeuvre pour permettre aux opérateurs de créer rapidement les infrastructures nécessaires, tout en respectant les normes environnementales  les plus sévères en Europe.