COMMUNAUTÉS & EXPERTISES
EXPERTISES

EXPERTISES - MARKETING DIGITAL

Repenser son site web en mode Growth Driven Design



growth-design-630-420_def_1.png

A l’ère du digital et de l’Inbound Marketing, le rôle du site web a évolué. Une entreprise ne crée plus un site dans le seul but de se faire joliment remarquée sur le net. Elle doit désormais l’orienter « conversion ». Mais comment s’y prendre ?

En théorie, cette approche semble logique et simple, mais en pratique c’est un défi de taille et pour cause l’internaute est volatile, il a tendance à zapper de sites toutes les 5 secondes. Alors comment faire pour retenir son attention au moins le temps qu’il faut pour provoquer un premier intérêt et l’engager ensuite dans l’action que vous souhaitez : partage sur les réseaux sociaux, s’inscrire à une newsletter, demande de devis, ajout au panier… ?

Le Growth Driven Design semble être la technique du moment pour réussir à faire de son site un outil de conversion.

 

Le Growth Driven Design qu’est-ce que c’est ?

Le Growth Driven Design ou GDD est une technique qui consiste à développer et améliorer son site à partir des informations et données que lui-même collecte.

L’idée, est de commencer avec un site basique et simple mais capable de récupérer les données qui vont vous servir à déterminer les attentes de vos visiteurs et de vous renseigner sur la manière avec laquelle ils utilisent votre site. Grace à l’ensemble de ces données, vous pouvez peaufiner votre contenu/offre et optimiser l’expérience utilisateurs dans le but de « convertir ».

Avec le GDD, pas la peine de mettre des mois pour créer et lancer votre site. Aussi prévisionnel et expert que vous êtes, le résultat escompté n’est jamais garanti à l’avance.

Miser dans un site intelligent et évolutif

Le GDD préconise une première version de site basique et très rapide, 4 à 6 semaines pour la création et la mise en ligne mais avec la possibilité de le faire évoluer dès qu’il y a assez de matières sur le comportement de votre cible et ses attentes et à chaque fois que vous constatez un changement de besoins ou comportements chez votre cible.

Vous pouvez rajouter de nouvelles pages, de nouvelles fonctionnalités pour comparer, proposer de nouvelles actions… Votre site sera votre nouveau département R&D, dont l’objectif est de se dépasser pour améliorer ses performances globales.

 

Pourquoi adopter le Growth Driven Design : son rôle dans la conversion ?

Comme le GDD s’appuie sur le principe de l’optimisation en continue, votre site restera « IN » capable de séduire pour transformer.

Le GDD permet de donner à un site web une efficacité quantifiable.

Un site web coûte de l’argent et généralement son efficacité n’est pas prouvée. Avec le GDD, il est possible de calculer son retour sur investissement grâce aux actions de transformations qui peuvent être enregistrées sur le site.

 

 

Approche du Growth Driven design

Pour orienter son site « conversion », il n’est pas nécessaire de faire une refonte totale, onéreuse et qui demande du temps.  Il faut partir d’un site avec des fonctionnalités de base et l’optimiser de façon efficace chaque mois.

L’approche GDD suit les étapes suivantes :

Etape 1 : Planifier

Pour cette première étape, il s’agit d’identifier les fonctionnalités qui devront être mises sur votre site. Pour cela, il faut partir de la situation actuelle et penser à comment rendre les résultats meilleurs.

Fixer la priorité du moment pour votre site : Augmenter l’audience ? Améliorer l’expérience…

Identifier l’indicateur de mesure de cette priorité : Nombre de leads qualifiés ? Visiteurs uniques ? Taux de conversion du site ?

Implémenter les outils de tracking sur votre site : pour pouvoir collecter des données de navigation à sur votre site, et mieux comprendre les utilisateurs de votre site : les utilisateurs que vous visez, viennent d’où ? Quels sont leurs points communs ? Quelles actions ont-ils engagés ? Comment exploiter ces informations ?

Quelles fonctionnalités simples faut- il implémenter  pour améliorer le score de l’indicateur du moment : Quel item implémenter sur le site, faut-il faire des essais ?

Etape 2 : Mettre en place

Une fois l’action planifiée, procéder à la mise en place pour tester l’efficacité de la solution envisagée sinon faire les réajustements nécessaires.

Pour cette étape, l’utilisation des ressources (temps et efforts) doit être la plus minimaliste possible. Pas la peine de tester plusieurs changements si deux seulement peuvent donner des réponses efficaces. C’est le principe de la méthode de l'A/B testing qui a déjà fait ses preuves.  Vous choisissez deux modifications pour une même page. La mise en ligne de ces deux versions permet de choisir celle qui est la plus performante en s’appuyant sur des statistiques réelles !

Etape 3 : Apprendre

Basée sur l’Inbound marketing, le GDD relie votre site avec des CRM et outils de Traking dont le rôle est de vous donner l’ensemble des informations de navigations sur votre site.

Analysez et traitez quotidiennement ces informations collectées à partir des différents tests pour envisager les améliorations nécessaires sans perdre de temps.

Au bout d’un mois, vous aurez assez d’éléments pour parfaire la connaissance de vos visiteurs et leurs comportements sur votre site.

Etape 4 : Partager l’information

C’est une étape clé du bon déroulement d’un projet de Growth Driven Design.

Partager les informations collectées sur le site avec les équipes techniques, marketing et commerciales, va certainement approfondir leur connaissance du client et faciliter ainsi l’interaction avec lui.

Cela va également dans l’autre sens, les équipes internes peuvent également apporter des explications aux équipes du digital.

Le GDD pour s'adapter en permanence

Mois par mois, ces améliorations ciblées et continues vont permettre à votre site de s’adapter en permanence aux différentes évolutions du digital. Un site en  GDD constitue une vraie arme de bataille face à une guerre Digitale très soutenue.

Si vous souhaitez envisager une refonte en Growth-Driven Design, consultez-nous pour un : diagnostic gratuit de votre site internet.