COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Inspirations du terrain

Ramer dans la même direction



De ses efforts de haut niveau, Steve Williams en retire des principes clés utiles pour le leadership en entreprise. (Photo: Charles Caratini)

De ses efforts de haut niveau, Steve Williams en retire des principes clés utiles pour le leadership en entreprise. (Photo: Charles Caratini)

Le double champion olympique d'aviron Steve Williams était de passage au Luxembourg pour évoquer un parcours qui force le respect. Mais qui permet surtout de retirer de nombreux enseignements sur le travail d’équipe… et sur soi.

La poignée franche; 1m90, 100 kilos: Steve Williams inspire naturellement le respect. D’autant plus lorsque l’on sait qu’il détient un double titre olympique en aviron sous les couleurs de l’Angleterre.

Celui qui a gagné ces victoires en or à Athènes en 2004 et à Pekin en 2008 était de passage à Luxembourg en fin de semaine dernière, à l’occasion d’une conférence sur le leadership organisée par le POG. L’association des professionnels des ressources humaines l’avait convié à partager ses expériences dans l’auditorium de Lalux.

Réunir les professionnels de la communauté RH autour du thème du leadership avec un sportif, fut-il de haut niveau, pouvait a priori surprendre. Mais le récit des deux épopées olympiques du champion (et plus généralement de son amour pour le sport) qui a même fait circuler ses deux médailles dans l’assistance a permis de glaner quelques principes clés pour la gestion d’équipes.

6 minutes et le travail d’une vie

«Nous devions nous entraîner 6 heures par jour à raison de 7 jours par semaine. Parfois un dimanche de libre nous était accordé durant les bonnes saisons», se souvient Steve Williams. «Durant ces années d’entraînements, deux questions m’ont semblé essentielles: est-ce que je donne le meilleur de moi-même? Et que puis-je faire de plus?»

Deux questions qui habitaient l’esprit du membre de l’équipe de sa Majesté avant le départ des courses. Un moment redouté. «Nous devions attendre 6 minutes avant le départ de la course. 6 minutes durant lesquelles la course se joue sur le plan mental», ajoute celui qui a été récompensé pour ses exploits par une accession à l’ordre de l’Empire britannique. «Vous devez profiter de ce laps de temps pour prendre le contrôle de votre corps, puis gérer vos émotions afin de concentrer votre énergie de manière rationnelle sur votre mental.»

Des principes universels

Ce cheminement intellectuel semble avoir payé, mais il ne serait rien sans une osmose au sein de l’équipe, le tout sous les conseils d’un entraîneur jouant le rôle de figure tutélaire et avec l'aide d'autres conseillers.

«Lorsque vous hésitez à vous réveiller le matin pour vous rendre à l’entraînement, pensez que le sort d’une équipe tient aussi entre vos mains», rappelle Steve Williams en ne pensant pas uniquement qu’à l’univers sportif.

Désormais reconverti dans la consultance et les conférences internationales, Steve Williams a rédigé des principes clés «en or» en matière de leadership. Ces standards, il les a naturellement partagés avec l’assistance lors de son passage à Luxembourg.

Sept piliers issus de l'effort

Mission, esprit d’équipe, répétition de la qualité, l’excellence en dépit de la pression, repousser ses performances, contrôler son énergie et faire ressentir le bien-être à son équipe sont les sept piliers qu’il a bâtis, fort de ses expériences.

«Le leadership est la manière dont vous faites ressentir aux membres de votre équipe le projet dans lequel ils évoluent», relève Steve Williams. Une manière d’encourager les responsables d’équipe a, plus que jamais, resserrer les liens pour atteindre un même but et parfois battre des records.

Dans l’espace confiné d’un aviron, peu de mots ont suffi à Steve Williams et à ses coéquipiers pour se comprendre durant les épreuves olympiques et pour franchir la ligne d’arrivée avant les autres. Seule la volonté de ramer dans la même direction comptait.