COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Remise du prix 100,7

Quand la fiction radio est proche de la réalité



Frédéric Zeimet poursuit actuellement plusieurs projets de scénario pour la télévision. (Photo: 100.7)

Frédéric Zeimet poursuit actuellement plusieurs projets de scénario pour la télévision. (Photo: 100.7)

Frédéric Zeimet a remporté mercredi soir le premier prix de fiction radiophonique remis par 100,7 pour un thème en lien avec la crise des réfugiés.

La radio 100,7 remettait mercredi soir son premier prix de fiction radio en Grande Région. C’est le jeune belgo-luxembourgeois Frédéric Zeimet qui a été choisi par le jury pour son texte «JRRIUE» qui, phonétiquement, signifie «courez» en arabe.

Un scénario qui n’est pas sans rappeler les événements vécus ces derniers jours – toutes proportions gardées – et qui a été, selon le règlement du concours, pensé autour du thème «La guerre des mondes», inspiré par le titre du célèbre roman ainsi que par les événements survenus en 2010 à Rosarno en Italie où des travailleurs immigrés s’étaient révoltés contre leurs conditions de vie.

Voici un extrait du texte retenu:

«La violence n'a pas besoin de raisons pour exploser, envenimer les relations et pour détruire.
Alors qu'ils étaient en train de travailler dans les vignes, les réfugiés récemment installés dans la région sont chassés par les habitants du village voisin. Il faut fuir... et leur premier réflexe est de se cacher dans la forêt.
Sam, un jeune journaliste, est parmi eux. Il était venu les interroger sur leurs occupations, sur leur intégration... maintenant, il aimerait résoudre cette situation insoutenable, mais quand la peur vous saisit, vous êtes paralysés et les issues pacifiques se ferment toutes très rapidement.
Mia, la copine de Sam, enceinte, n'a plus de nouvelles de lui depuis le début de la soirée, depuis que l'annonce des violences tourne en boucle sur les radios et les télévisions. Profondément inquiète, elle veut se rendre sur les lieux, malgré le danger et malgré son état.
À la radio, la journaliste en exercice veut profiter de cette opportunité, avoir un reporter au cœur des événements, pour faire un "scoop"... quitte à mettre cette personne en danger!...»

Titulaire d’un master II en écriture et analyse cinématographiques (Elicit) et d’un master II en histoire de l’art et archéologie à l’Université libre de Bruxelles (ULB), Frédéric Zeimet, 32 ans, évolue en tant que scénariste en cinéma et en télévision. Membre du collectif les Indélébiles, il poursuit aussi plusieurs projets personnels, notamment pour la télévision en France.

En plus d’une mise en ondes et d’une diffusion de son œuvre sur 100,7, le gagnant remporte un prix d’une valeur de 3.500 euros.

Le jury indépendant était composé de Simone Beck (professeur d’histoire, publiciste), Laurent Genvo (responsable des programmes France Bleu Lorraine à Metz), Annette Kührmeyer (chef du département Fiction radiophonique de la radio sarroise SR2 KulturRadio et SR) et Charles Muller (directeur du Théâtre de la Bille d’Esch-sur-Alzette).