PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Départ annoncé

PwC aidera RBS à quitter le Luxembourg



rbs_46_jfk_kirchberg.jpg

La banque britannique RBS veut mettre fin à une présence de 10 ans au Luxembourg. (Photo: licence cc )

Après l’annonce du retrait de Royal Bank of Scotland du Luxembourg, PwC vient d’être nommé pour conseiller l’institution britannique dans la vente de sa division de gestion de fonds.

On sait depuis la fin du mois de février dernier que Royal Bank of Scotland (RBS) a l’intention de se séparer de ses deux branches d’activités luxembourgeoises: RBS Luxembourg GBL, qui fait partie de la division banque corporate et institutionnelle CIB, et une division gestion de fonds, RBS Luxembourg SA.

De sources médiatiques, on apprend que RBS a nommé PwC pour la conseiller dans la vente de sa division de gestion de fonds. À la fin de l’année dernière, elle gérait pour 28,5 milliards d’euros d’actifs.

Lors de la présentation de ses résultats annuels, le 26 février dernier, RBS avait dû annoncer une perte de 4,8 milliards d’euros. Après une septième année en déficit, le groupe bancaire britannique avait annoncé, dans la foulée de ces mauvais résultats, un vaste plan de réorganisation prévoyant la cessation de ses activités de banque d’investissement dans 25 pays en Europe, en Afrique et au Proche-Orient pour se recentrer sur son marché domestique.

Un porte-parole de la banque nous avait alors confirmé que les deux divisions luxembourgeoises seraient concernées par ce vaste plan. RBS est installée sur le plateau du Kirchberg depuis 10 ans. Elle y emploie une centaine de personnes.

En principe, la banque britannique poursuivra ses activités jusqu’à ce que des repreneurs soient trouvés.