ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Télécoms

P&T: Marc Rosenfeld au comité de direction



Il y a désormais cinq membres au comité de direction de l’Entreprise des P&T. (Photo: Andrés Lejona/archives)

Il y a désormais cinq membres au comité de direction de l’Entreprise des P&T. (Photo: Andrés Lejona/archives)

Depuis le 1er septembre, le comité de direction de l’Entreprise des P&T compte un cinquième membre: Marc Rosenfeld, le directeur de l’opérateur LuxGSM. Il rejoint Marcel Gross (le président), Jos Glod (le vice-président), Jean-Marie Spaus (directeur de la division télécoms des P&T) et Paul Peckels (directeur de la division des Postes). L’information doit encore être entérinée par le conseil de gouvernement, ce qui ne saurait tarder. Dans le même temps, Marcel Gross devrait être confirmé dans ses fonctions de président, comme il l’avait laissé entendre dans une interview publiée dans paperJam en mai dernier.  

Cette nomination n’est, en elle-même, pas une surprise, dans la perspective du grand changement stratégique en cours: le regroupement des activités de commercialisation de produits et services de télécommunications, mobiles ou fixes, en une seule et même entité.

Mise en place

«Concrètement, le conseil d’administration doit encore approuver la modification des statuts de LuxGSM, qui servira de réceptacle à cette nouvelle société, et dont les statuts sont, pour l’heure, limités à la seule téléphonie mobile. Nous devons donc y intégrer l’ensemble des produits fixes. Entre temps, nous avons créé une task force composée de représentants des services fixes et mobiles qui travaillent déjà ensemble», expliquait en mai dernier, dans une interview à paperJam, Marcel Gross.

La nouvelle structure est prévue d’être constituée sous le régime des sociétés dualistes, avec la création de deux organes de direction: un directoire (copie conforme de l’actuel comité de direction de l’Entreprise des P&T) et un conseil de surveillance (calqué sur l’actuel conseil d’administration). Le volet opérationnel, lui, sera assuré par une task force composée de trois directeurs de LuxGSM et de trois autres issus de la division des Télécommunications des P&T. «La création de cette société nous donne une belle occasion d’évoluer», expliquait M. Gross.

Il faudra encore être un peu patient pour connaître les étapes suivantes du processus. «Nous sommes actuellement en train de préparer les différentes étapes, tant du point de vue administratif que légal et commercial. Il est cependant trop tôt pour communiquer sur ce sujet», nous a indiqué, ce jeudi, Marc Rosenfeld.