POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Tribunal

Propos haineux sur Facebook: 6 mois de prison



Le tribunal de Luxembourg a prononcé une peine de six mois ferme à l'encontre d'un récidiviste des propos haineux. (Photo: DR / Archives paperJam)

Le tribunal de Luxembourg a prononcé une peine de six mois ferme à l'encontre d'un récidiviste des propos haineux. (Photo: DR / Archives paperJam)

Un trio s’était répandu en propos xénophobes et insultants sur les musulmans et les immigrés. Le tribunal a constaté une incitation à la haine via les réseaux sociaux. Un des individus, récidiviste, a pris une peine de six mois ferme.

Ils étaient trois à comparaître devant le tribunal, jeudi à Luxembourg. Les trois Luxembourgeois avaient déversé, sur Facebook, des propos racistes, ciblant principalement les réfugiés et les musulmans. C’était au début de l’année 2014. Parmi les commentaires, très violents, on trouvait notamment des références au nazisme, une «invitation» à «nettoyer le pays».

La justice luxembourgeoise n’a pas laissé passer ces propos, considérés comme une incitation à la haine. Le jugement a condamné un des prévenus à six mois de prison, une peine ferme, assortie d’une amende de base de 800 euros. Récidiviste, l’individu avait déjà été condamné à six mois en mai dernier par la Cour d'appel, rappellent notamment le Tageblatt et RTL ce vendredi, pour des faits similaires.

Les deux autres scribes ont bénéficié de la suspension du prononcé: ils ont été reconnus coupables mais n’ont pas écopé de peine de prison et n'auront pas de mention au casier judiciaire.

Les trois prévenus sont aussi astreints à un euro symbolique, envers l’Asti (Association de soutien aux travailleurs immigrés) qui s’était portée partie civile.