POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Excellence scientifique

Pranjul Shah remporte le Falling Walls Lab



pranjul_shah_avec_eric_tschirhart_vice-recteur_academique_gauche_et_ludwig_neyes_vice-recteur_recherche.jpg

Pranjul Shah aux côtés d’Eric Tschirhart, vice-recteur académique (gauche) et Ludwig Neyes, vice-recteur recherche. (Photo: Université du Luxembourg)

Ayant pour but de créer des ponts entre scientifiques de différentes disciplines, le premier Falling Walls Lab luxembourgeois a distingué lors d’un concours de pitchs le travail de Pranjul Shah du LCSB. Il pourra participer à la compétition européenne à l’automne prochain.

Organisé ce mercredi à la Maison du savoir, le Falling Walls Lab est une émanation du réseau international Falling Walls Foundation, dont le but est de promouvoir la recherche scientifique au sens large. Sorte de concours de pitchs entre étudiants, jeunes chercheurs ou professionnels de la communauté scientifique, la rencontre luxembourgeoise a récompensé Pranjul Shah, membre du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine adossé à l’Université du Luxembourg.

En ligne directe avec la tendance grandissante de la médecine personnalisée, c’est son invention «HuMiX», un dispositif permettant notamment d’analyser l’impact des bactéries intestinales sur la santé humaine, qui lui a permis de remporter la mise. De la taille d’une carte de crédit, une puce permet de récolter toute sorte d’informations utiles.

Sa victoire lui permet de gagner son sésame pour l’édition européenne du Falling Walls Lab qui aura lieu à Berlin le 8 novembre prochain, ainsi que la conférence internationale qui suivra le même jour.

HuMiX avait aussi été repérée et primée lors du forum Mind & Market, le 30 juin à Belval.