POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Le Clae s’exprime

Plaidoyer pour le retour d’un idéal européen



Le Clae fait état d'une Union européenne en pleine crise identitaire et appelle le Luxembourg et les autres États membres à réagir. (Photo: Licence CC)

Le Clae fait état d'une Union européenne en pleine crise identitaire et appelle le Luxembourg et les autres États membres à réagir. (Photo: Licence CC)

Le Clae, Comité de liaison des associations d’étrangers, a exprimé diverses craintes pour l’Union européenne, dans un contexte politique difficile marqué par le Brexit et la crise migratoire.

«L’assemblée générale du Clae est préoccupée par la crise actuelle de l’Union européenne.» C’est sur ces mots que débute le communiqué envoyé ce jeudi matin à la presse. Rassemblés quelques jours après l’annonce des résultats du référendum du Brexit, les membres du Clae ne sont pas rassurés quant à l’avenir de l’Union européenne.

C’est donc d’une UE en crise que le Clae s’inquiète. Une UE qui fait face au divorce avec l’un de ses membres, à la montée des partis populistes qui visent la même destinée pour leur pays, à la remise en question de la libre circulation, mais aussi à la résurgence d’égoïsmes nationaux ou encore au manque de solidarité entre ses membres. Autant d’indicateurs «d’une crise d’identité et du manque de perspectives de l’Union européenne».

Le comité fait donc appel au Luxembourg pour qu’il mette, en tant que membre fondateur de l’Union, la relance de l’idéal européen au centre de son action politique, idéal «fondé sur la solidarité entre les États membres et sur la vision d’une Europe fédérale qui puisse parler et agir d’une seule voix».

Une solidarité qui a grandement fait défaut dans le cadre de la crise migratoire. «L’immobilisme de l’UE dans cette catastrophe humanitaire est le symptôme d’une Europe qui se réfugie derrière ses égoïsmes et laisse le champ libre aux populistes de tous bords», mentionne encore le communiqué. Le Clae lance un second appel à l’Union et à ses membres, «à prendre leurs responsabilités dans l’accueil des migrants et réfugiés et dans la recherche de solutions politiques, sociales et économiques qui permettent à ces personnes de rester dans leur pays d’origine».