POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Région Grand Est

Philippe Richert pourrait démissionner samedi



philippe_richert_soiree_referendum_collectivite_territoriale_dalsace_01.jpg

Le président de la région Grand Est, Philippe Richert, pourrait annoncer sa démission ce samedi après-midi. (Photo: DR)

Malmené par des élus alsaciens qui réclament la sortie de l’Alsace de la région Grand Est qu’il préside depuis l’an dernier, Philippe Richert serait en passe de jeter l’éponge. Réponse ce week-end.

Le président de la région Grand Est, Philippe Richert (Les Républicains), pourrait annoncer sa démission d’ici ce week-end, rapportent ce jeudi plusieurs confrères français, dont l’Est Républicain.

Déjà fatigué depuis plusieurs mois par les gesticulations d’élus alsaciens souhaitant que leur ancienne région quitte le Grand Est, l’appel officiel ce mardi d’une centaine de personnalités pour la création d’une nouvelle région Alsace aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

En outre, Philippe Richert – qui souffre de problèmes de santé – serait aussi très affecté par la décision du gouvernement français d’amputer les dotations aux régions de 450 millions d’euros, contrairement à ce qui avait été promis par le gouvernement précédent, sous François Hollande.

Actuellement présent au congrès des régions qui se tient à Orléans, Philippe Richert – qui avait été élu à la présidence de la région Grand Est en janvier 2016 – doit réunir ce samedi matin les Alsaciens de sa majorité à la Région.

Avant une autre réunion prévue cette fois avec le groupe des 104 élus alsaciens, lorrains et champardennais des Républicains lors de laquelle, selon certaines sources, il devrait annoncer sa décision de jeter l’éponge.