COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Presse

Peckels et Siweck à la tête de Saint-Paul



siweck_j2h9193n.jpg

Jean-Lou Siweck, 42 ans, prendra ses fonctions en novembre. (Photo: Guy Wolff / Saint-Paul Luxembourg)

L’éditeur du Luxemburger Wort nomme Paul Peckels directeur général et Jean-Lou Siweck rédacteur en chef.

Deux nouvelles têtes chez Saint-Paul Luxembourg. Le conseil d’administration de la maison d’édition (Luxemburger Wort, DNR, Telecran…) vient de désigner Paul Peckels comme directeur général et président du comité de direction. Jean-Lou Siweck, qui intègre également le comité de direction, devient rédacteur en chef. Les deux hommes succèdent à Paul Lenert, qui avait été écarté en mai dernier, au même titre que le directeur financier Paul Meyers.

Nouvelle structure

«Ces nominations constituent une étape importante dans le processus de transformation de l’entreprise lancée avec l’ambition d’assurer sa position de leader du marché au-delà des changements struturels du monde des médias. Elles confirment par ailleurs la nouvelle structure de gouvernance de Saint-Paul Luxembourg, déléguant à un comité de direction la gestion opérationnelle et la mise en œuvre du plan de développement stratégique de l’entreprise, tel qu’arrêté par le conseil d’administration», explique le communiqué

Saint-Paul Luxembourg est confronté à une baisse de son lectorat et de ses recettes publicitaires.

Forte équipe

Depuis 2005, Paul Peckels était membre de la direction générale de l’Entreprise des Postes et Télécommunications. Âgé de 48 ans, il est notamment détenteur d’un MBA de l’Insead. Il entrera en fonction en septembre.

Jean-Lou Siweck, 42 ans, occupait depuis 2004 la fonction de conseiller économique auprès du Premier ministre Jean-Claude Juncker. Il est licencié en journalisme et communication de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et diplômé du Collège d’Europe de Bruges. Rédacteur économique et européen à l’hebdomadaire d’Lëtzebuerger Land de 1998 à 2000 et de 2002 à 2004, il a participé en 2001 au lancement du journal Le Quotidien en tant que chef de la rubrique politique nationale et économie. Il prendra son poste en novembre.

«Dans la situation actuelle, nous n’avons pas besoin d’une forte personnalité mais d’une forte équipe pour diriger l’entreprise», avait déclaré Erny Gillen, président du Conseil d’administration du groupe en mai dernier.