ENTREPRISES & STRATÉGIES

Changement d’actionnariat

Paul Wagner et Fils: une reprise dans la continuité



gebaude_rostuwa.jpg

Paul Wagner et Fils, ainsi que ses filiales, poursuivent leurs activités. Et conservent leurs 280 salariés. (Photo: DR)

Paul Wagner et Fils vient de changer de maison mère en passant des mains de Royal Imtech, déclarée en faillite il y a un mois, à celles de Rucio. Activités et personnel sont entièrement maintenus.

À la mi-août, la société Paul Wagner et Fils, spécialisée dans la technique du bâtiment, s’était retrouvée bien involontairement au cœur de l’actualité après l’annonce de la faillite de sa maison mère, la Néerlandaise Royal Imtech.

Moins d’un mois plus tard, elle évoque un «nouvel avenir» après que ses actions ont été reprises par Rucio, autre société fondée aux Pays-Bas et dont le siège se trouve à Luxembourg.

Dans un communiqué, le CEO de Paul Wagner et Fils, Guido Hegerl, s’est félicité de cette reprise, indiquant que la société qu’il dirige est en bonne santé et n’a pas été affectée par la faillite de Royal Imtech.

«Nos résultats au premier semestre de 2015 sont bons et notre carnet de commandes bien rempli», a-t-il indiqué, soulignant que ce changement dans l’actionnariat de la société n’entamerait en rien la continuité de ses activités, de celles de ses filiales Électricité Wagner SA à Troisvierges et Hoffmann SAS à Thionville et des 280 employés du groupe.