PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Obligations vertes

Partage d’indices entre Luxembourg et Shanghai



chine_eolien.jpg

Les investisseurs européens pourront plus facilement investir dans les infrastructures vertes en Chine. (Photo: Licence C.C)

La Bourse de Luxembourg a signé un accord avec celle de Shanghai pour la publication simultanée d’indices liés aux obligations vertes chinoises. Le même type de collaboration existe déjà avec le Shenzhen Stock Exchange.

Après avoir lancé, en mars dernier, une série d’indices communs sur les obligations vertes chinoises avec la Bourse de Shenzhen, la Bourse de Luxembourg vient de signer le même accord avec celle de Shanghai.

Les deux bourses publieront simultanément une nouvelle série d’indices, composée de deux indices, qui reflètent la performance des obligations chinoises vertes en renminbi. Ces informations doivent notamment faciliter l’accès des investisseurs européens aux obligations chinoises pour financer des projets verts et durables.

Ces indices seront désormais publiés de manière simultanée sur les sites internet des deux établissements. Développée par la Bourse de Shanghai et China Securities Index Co, la série se base sur le SSE Green Corporate Bond Index et le SSE Green Bond Index.

Partage de compétences

Cette nouvelle étape dans la coopération entre les institutions financières luxembourgeoises et chinoises renforce les liens entre les deux États. Elle devient quasi naturelle dans la mesure où la Chine est le leader mondial dans l’émission d’obligations vertes – en juillet 2016, Bank of China en a notamment listé quatre pour 2,8 milliards de dollars depuis la Bourse de Luxembourg –, alors que la bourse grand-ducale est le premier émetteur mondial d’obligations vertes.

Pour le ministre des Finances, Pierre Gramegna, «cet arrangement soutiendra la facilité d’accès aux valeurs vertes chinoises en Europe».