PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Revue de presse

Nouvel horizon pour les banques étrangères en Chine



shanghai-420380_960_720.jpg

Jusqu’à présent, les établissements étrangers ne pouvaient pas dépasser 20 à 25% de participation au capital des géants financiers chinois. (Photo: Licence C.C.)

C’est une petite révolution dans le secteur bancaire. Les établissements étrangers peuvent désormais détenir 100% du capital de groupes financiers chinois. Un marché de 40 trilliards de dollars s’offre à eux.

La commission de régulation du secteur financier a donné son feu vert jeudi aux banques étrangères pour monter à 100% dans le capital des sociétés financières chinoises.

Jusqu’à présent, les établissements étrangers ne pouvaient pas dépasser 20 à 25% de participation au capital des géants financiers chinois, selon Les Échos.

Seulement 1,3% de parts de marché en 2016

Cette mesure donne accès aux grands établissements financiers occidentaux à un marché bancaire de 40 trilliards de dollars. Selon les simulations de Bloomberg, les groupes bancaires étrangers pourraient ainsi multiplier par 10 leurs revenus d’ici à 2030.

Selon la commission de régulation chinoise, les banques étrangères détenaient en 2016 environ 420 milliards de dollars d’actifs en Chine, soit pas plus de 1,3% de parts de marché.

Le yuan sous pression

Cette annonce se fait alors que les échanges d’amabilité entre les puissances américaines et chinoises se poursuivent, entre augmentation de droits de douane américains sur les importations chinoises et ripostes de l’Empire du Milieu.

Cité par Les Échos, Yu Xuejun, un officiel de la commission de régulation, a déclaré que «la Réserve fédérale américaine, qui continue de resserrer sa politique monétaire et la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, met sous pression le yuan».