POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Statistiques

Nouveau recul du chômage en Europe



C'est toujours en Grèce que le chômage est le plus élevé en Europe, avec un taux dépassant les 20%. (Photo: DR)

C'est toujours en Grèce que le chômage est le plus élevé en Europe, avec un taux dépassant les 20%. (Photo: DR)

Tant dans la zone euro que dans l’ensemble des 28, le chômage a effectué un nouveau recul en janvier, aussi bien en comparaison mensuelle qu’annuelle.

Eurostat a indiqué ce mardi que le taux de chômage de la zone euro s’était établi à 10,3% en janvier 2016, contre 10,4% en décembre 2015 et 11,3% un an plus tôt.

Le mouvement est identique dans l’ensemble de l’Union européenne, où le chômage s’est fixé à 8,9% en janvier 2016 contre 9,0% un mois plus tôt et 9,8% en janvier 2015.

Ces résultats n’avaient plus été atteints depuis août 2011 pour la zone euro et mai 2009 pour l’Union européenne.

Au niveau des États membres, c’est toujours en Allemagne (4,3%), en République tchèque (4,5%) et à Malte (5,1%, à égalité avec le Royaume-Uni) que les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en janvier, alors que les plus élevés ont une fois de plus été observés en Espagne (20,5%) et en Grèce (24,6%).

Le Luxembourg figure au cinquième rang des États membres les mieux lotis avec un taux de chômage – calculé selon les propres méthodes d’Eurostat – qui s’est fixé à 5,8% en janvier, contre 6,3% un an plus tôt.