PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Bonne santé

Notation de Moody’s: la Bil se réjouit



La banque de la route d'Esch bénéficie de solides fondamentaux, selon l'agence de notation Moody's. (Photo: Benjamin Champenois / Archives)

La banque de la route d'Esch bénéficie de solides fondamentaux, selon l'agence de notation Moody's. (Photo: Benjamin Champenois / Archives)

L’agence de notation américaine a relevé, ce mercredi, sa note d’évaluation de la banque luxembourgeoise. De quoi satisfaire pleinement du côté de la route d’Esch. 

«Nous nous réjouissons de cet upgrade, qui montre que Moody's reconnaît nos performances.» Hugues Delcourt, président du comité de direction de la Bil, a de quoi être satisfait: l’agence de notation américaine a relevé, ce mercredi, sa note d'évaluation du risque de crédit intrinsèque de «ba1» à «baa3». «Cela reflète les solides résultats de la banque depuis son acquisition par Precision Capital», indique Moody’s, qui fait état par ailleurs de «solides fondamentaux financiers», ainsi que de «la solidité et la stabilité des franchises commerciales de la Bil».

La Bil a également vu ses notes de dettes à long terme et de dette senior non garantie revues à la hausse, portées de Baa1 à A3.

«Cette annonce valide notre volonté de rester l'une des banques les plus influentes et les plus efficaces du Luxembourg, tout en maintenant notre engagement constant vis-à-vis de nos clients. Bil2020, notre vision stratégique pour les cinq années à venir, est conçue pour dynamiser l'ouverture de la banque à l'international, tout en continuant d'attirer les investissements au Grand-Duché», a commenté M. Delcourt dans un communiqué diffusé ce jeudi.

La Bil est la premère à commenter les notes de l'agence américaine, alors que deux autres banques luxembourgeoises sont également passées sous la loupe de Moody’s et ont également bénéficié d’une notation globalement positive: BGL BNP Paribas voit ainsi sa notation «dette à long terme» passer de a2 à a1 (et sa note d'évaluation du risque de crédit intrinsèque maintenue à a3), alors que la BCEE voit cette même note d'évaluation du risque de crédit intrinsèque passer de a3 à a2. 

En revanche, la Spuerkeess se voit «dégradée» pour ce qui est de sa dette à long terme (de aa1 à aa2) et de sa dette senior non garantie (de aa1 à aa3).