ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Vœux

Norbert Friob: «Davantage s’intéresser aux Hommes»



voeux_friob.jpg

Norbert Friob: «Une liaison via internet, ne remplacera jamais un sourire.» (Photo: archives paperJam)

Le multi-entrepreneur, fondateur du groupe FNP, est aussi gouverneur du Rotary Club.

La période des fêtes est celle des vœux mais aussi celle des cadeaux. Le plus beau cadeau, c’est le temps, la joie, l’amitié et l’amour. 

Ces cadeaux sont impayables quelle que soit la monnaie utilisée. Ils sont cependant devenus très rares à cette époque de la technique et de la vitesse qui déconsidère les sentiments.

L’absence de sentiments est l’un des grands maux de ce début d’un nouveau millénaire. Ne dit-on pas qu’un professionnel qui réussit ne montre pas ses sentiments? Cette croyance insensée est malheureusement encore ancrée dans de nombreuses têtes.

Il faudra s’en défaire et dans nos clubs tels que le Rotary, il faudra encore davantage nous intéresser aux Hommes. Soucions-nous de leurs vœux et sentiments, de leurs forces et de leurs faiblesses.

Une liaison via internet, ne remplacera jamais un sourire, une poignée de main, une conversation les yeux dans les yeux. Consacrer du temps à la redécouverte de ces actes élémentaires n’est pas une perte de temps.

Le sourire est contagieux et comme les cadeaux, il est basé sur l’échange.

Au seuil de l’année nouvelle, je souhaite à tous beaucoup d’enthousiasme, de courage et de cœur en vue de réaliser avec succès toutes les actions que vous avez planifiées.