POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

En route vers la Cour des comptes européenne

Nicolas Schmit s’apprête à quitter le gouvernement



Nicolas Schmit s’apprêterait à quitter le ministère du Travail pour rejoindre la Cour des comptes européenne. (photo: paperJam)

Nicolas Schmit s’apprêterait à quitter le ministère du Travail pour rejoindre la Cour des comptes européenne. (photo: paperJam)

RTL et 100,7 annoncent le départ du ministre du Travail, Nicolas Schmit, en route vers la Cour des comptes européenne pour y remplacer Henri Grethen, appelé par le gouvernement à la présidence de la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE).

Selon des informations croisées de nos confrères de RTL et de 100,7, le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie solidaire, Nicolas Schmit, va quitter le gouvernement pour rejoindre la Cour des comptes européenne, où il devrait y remplacer Henri Grethen.

Celui-ci aurait en effet été approché par le gouvernement pour rejoindre la présidence de la Banque et caisse d’épargne de l’État (BCEE).

Disposant d’un mandat à la Cour des comptes européenne jusqu’en 2019, l’ancien ministre libéral avait déjà précisé depuis longtemps qu’il ne souhaitait pas le mener jusqu’à son terme.

Nicolas Schmit devrait donc lui succéder, sans que l’on sache encore qui le remplacera au ministère du Travail et de l’Emploi. Le LSAP devrait se réunir la semaine prochaine pour en discuter.

Selon certaines sources, Francine Closener pourrait être nommée ministre, elle-même remplacée à son poste de secrétaire d’État à l'Économie par la députée Tess Burton.

Le départ de Nicolas Schmit ne serait qu’une demi-surprise. Membre du gouvernement depuis 2004, il a déjà fait part à plusieurs reprises de ses envies d’ailleurs. Il avait notamment été pressenti pour devenir vice-secrétaire général de l’OCDE, à Paris, où il avait été également question de lui à un moment, en tant qu’ambassadeur du Luxembourg.