POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mobilité en Grande Région

«On n’arrive pas à suivre»



capture_decran_2017-05-03_a_12.06.03.png

La région Grand Est va injecter des moyens supplémentaires pour augmenter la capacité de transport ferroviaire vers le Luxembourg.

«La région Grand Est veut investir entre 85 et 100 millions d’euros dans les prochaines années», a annoncé le président de la région Grand Est, Philippe Richert, lors de sa visite de courtoisie au Luxembourg ce mercredi.

Reçu par le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, à l’hôtel de Bourgogne, Philippe Richert reconnaissait que «nous n’arrivons pas à suivre l’augmentation de la fréquentation des trains», qui aurait augmenté de 50% sur la ligne Thionville-Luxembourg.

Cette croissance serait «une bonne chose dans l’absolu, mais qui nous pose des problèmes techniques, car nous ne pouvons pas aller au-delà des séquences en termes de trains». Ainsi, les moyens injectés au cours des prochaines années serviraient à améliorer la gestion du trafic ferroviaire et à augmenter le matériel.

Xavier Bettel a pour sa part rappelé que son gouvernement a «triplé le budget des chemins de fer».