ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Avec l’appui du gouvernement luxembourgeois

MyScienceWork à l’assaut des États-Unis



mysciencework.jpg

Tristan Davaille et Virginie Simon, les deux cofondateurs de MyScienceWork. (Photo: archives paperJam)

La start-up luxembourgeoise a été sélectionnée par le gouvernement pour aller bonifier ses acquis au cœur de la Silicon Valley, où elle compte par la suite s’implanter et poursuivre son développement international.

MyScienceWork, la plateforme de partage de contenus scientifiques fondée en 2010, va vivre très prochainement une expérience américaine puisque, grâce à l’appui du gouvernement luxembourgeois, son équipe de direction va s’envoler début avril pour la Silicon Valley.

Elle va rejoindre le Plug and Play Tech Center, un incubateur situé à Sunnyvale où Virginie Simon et Tristan Davaille – les cofondateurs de MyScienceWork – comptent mettre en place de nouveaux partenariats pour développer leurs activités.

Une succursale en vue

Virginie Simon, actuelle CEO de la plateforme, s’est déclarée très enthousiasmée par cette opportunité de mettre un pied sur le sol américain «où l’approche en matière de recherche et de communication est très différente de celle de l’Europe». Elle espère à terme pouvoir créer une succursale de MyScienceWork dans la Silicon Valley, «un riche écosystème où universités et entreprises innovantes travaillent main dans la main».

Tristan Davaille souhaite pour sa part mettre ce séjour de l’autre côté de l’Atlantique à profit pour adapter l’offre commerciale de la start-up luxembourgeoise au marché de l’oncle Sam et lever des fonds – avec l’appui de capital riskers américains – pour continuer d’étendre les activités et la renommée de MyScienceWork au niveau international.