ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Cryptomonnaie

MySardines se jette à l’eau



image-10.jpeg

Charlotte Ripetti: «L’effervescence des cryptomonnaies a poussé de nombreux investisseurs à s’y intéresser.» (Photo: MySardines)

De retour du Consumer Electronics Show de Las Vegas, les membres fondateurs de l’équipe MySardines nagent en plein bonheur. Charlotte Ripetti, CEO et cofondatrice de la start-up, explique le fonctionnement de cette drôle de boîte dont l’idée a séduit les visiteurs du plus grand salon tech du monde.

Charlotte Ripetti, comment est née l’idée de MySardines? 

Charlotte Ripetti. – «L’effervescence des cryptomonnaies a poussé de nombreux investisseurs à s’y intéresser.

Une nébuleuse entoure pourtant ce marché, au point que beaucoup peinent à y comprendre quelque chose. Nous avons donc décidé de créer un ‘utility token’ qui serait adossé à un produit physique valorisé avec les années.

Investir dans le vin n’étant pas à la portée de tout le monde, l’investissement initial étant souvent très élevé, nous avons donc choisi la sardine en boîte comme valeur étalon.

Quel est le principe de MySardines? 

«Au-delà du buzz, MySardines repose sur un principe totalement novateur. Un investisseur peut acheter des Sard. La valeur du Sard équivaut à une boîte de sardines millésimées, un produit qui présente l’avantage d’être accessibles et qui voit également sa cote croître de 30% durant les premières années de leur conservation.

Conserver des sardines est un art. Si la température n’a pas d’impact, il faut en revanche les retourner chaque année pour bien mélanger l’huile avec le poisson. Avec les années, l’arrête centrale disparaît et les saveurs se révèlent. En outre, les sardines millésimées sont produites chaque année en nombre réduit par les grandes conserveries. 

Quels sont les avantages de détenir un Sard?

«Chaque année, le Sard prend donc de la valeur, proportionnellement à la valeur de la boîte millésimée conservée. Le détenteur du Sard peut, s’il le souhaite, l’échanger contre une boîte de sardines millésimées tirée au sort ou acheter celle qu’il souhaite en ligne ou dans notre magasin physique.

Nous avons déjà été contactés, y compris au CES, pour une introduction du Sard sur les plates-formes de trading. Les Sard pourront donc, à terme, être échangeables sur ces dernières. Rejoindre la communauté MySardines, c’est aussi faire partie d’une aventure complètement décalée et sans risque, le pire étant de perdre ses Sard contre de succulentes sardines à déguster entre amis!

Comment participer à la sage aventure de MySardines?

«Les investisseurs intéressés peuvent dès à présent récupérer leur Solo Card pour le stockage des Sard. Ce support a été développé en partenariat avec CoinPlus. L’ouverture des investissements commencera en ligne le 1er avril, comme il se doit!»