ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

High-tech

Motion-S disrupte la sécurité routière



fotolia_79883856_cmarc_chesneau.jpg

Motion-S et sa solution de données embarquées séduisent de nombreuses entreprises au Luxembourg. (Photo: Marc Chesneau)

À l’origine d’une solution de données embarquées qui assure le profilage des conducteurs et la prévention du risque sur les routes, Motion-S est une pépite high-tech luxembourgeoise. Retour sur l’aventure et les projets de cette start-up.

La technologie Motion-S - au départ spin-off de l’Uni -  est totalement disruptive, en cela que la plateforme recoupe plus d’une cinquantaine de métriques différentes, incluant par exemple la météo, les données géographiques et les infos trafic. Ces données sont récoltées, puis remises en contexte sur la plateforme. Elles permettent de mesurer le degré d’exposition au risque du conducteur pour chaque trajet, en mettant en lien son comportement et l’ensemble des éléments externes.

Le Dr-Ing. German Castignani, CTO de Motion-S, précise: «Les informations permettent une modélisation précise des produits de type «Pay-How-You-Drive» et offrent un accès à des data jusque-là inaccessibles.» Le produit est destiné aux assureurs, sociétés de carsharing et de leasing, plateformes de covoiturage et plus généralement à l’ensemble de l’industrie automobile. 

Une solution qui séduit de nombreuses entreprises

Motion-S collabore actuellement avec des compagnies d’assurances comme Bâloise et Foyer et l’allemand Fri:Day. Les données embarquées attirent aussi les sociétés de compliance comme EnVue Telematics qui travaille pour de grands groupes (AXA, HDI et QBI en Angleterre). Des contacts ont par ailleurs été amorcés avec Swiss Re, Seb, Maif, TD, Sompo, Continental, Daimler, Toyota, Nissan, Ford ou encore General Motors lors de la dernière édition du CES de Las Vegas. 

Une levée de fonds pour soutenir les projets

En termes de financement, l’amorçage de la société a été soutenu par l’équipe dirigeante. Les spécialistes du capital-risque Softbank et Global Brain ont déjà fait savoir leur intérêt à participer à la levée de fonds qui démarre. Les investissements seront destinés à financer les importants projets 2018, à savoir le développement à l’international et le déploiement d’une solution encore plus adaptée au secteur de l’assurance. La protection des algorithmes constitue également une priorité. Les objectifs de Guido Von Scheffer, CEO et fondateur de la start-up, sur le moyen terme sont de taille: «Nous imaginons un déploiement de la solution dès le passage du permis, afin d’optimiser l’offre et la demande de mobilité, réduire drastiquement les émissions de carbone et rendre les routes de plus en plus sûres.»