POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Législatives 2018

Mobilité et temps de travail pour le DP



dp_bettel.jpg

Xavier Bettel ne veut pas minimiser la tendance populiste à l’échelle des élections législatives. (Photo: Nader Ghavami)

Le DP a présenté les grandes lignes de son programme ce dimanche au Tramsschapp. La thématique de la mobilité et celle déjà évoquée du temps de travail font partie des plus commentées.

Le DP se met en marche pour les élections législatives d’octobre. Après la présentation, le 25 juin, de ses listes et l’évocation d’un congé parental de 18 mois qui n’a guère séduit les partenaires sociaux, le parti a dévoilé dimanche les grandes lignes de son programme à l’occasion d’un congrès organisé au Tramsschapp.

Autour du slogan «L’avenir en luxembourgeois», le parti du Premier ministre propose ses idées dans un document de 120 pages autour de cinq axes majeurs: le travail et la qualité de vie, les enfants et les perspectives d’avenir, identité et culture, mobilité et infrastructures, et économie et finances. La version finale du document sera disponible prochainement en ligne, assurent les responsables du parti.

Parmi les mesures phares détaillées dimanche matin, la volonté de flexibiliser le temps de travail annuel – sans forcément toucher au principe des 40 heures/semaines – a été évoquée. Le DP défend de longue date l’idée de pouvoir choisir – sans pour autant renoncer – entre le travail et la vie de famille. 

Mobilité gratis 

Comme cela avait déjà été évoqué lors de la présentation des 60 candidats, le DP veut continuer à s’attaquer aux problèmes de mobilité que connaît le pays quotidiennement. Xavier Bettel a ainsi milité pour une extension du tram vers des localités avoisinantes de la capitale et au-delà, vers Junglinster ou encore Esch où un tram rapide est prévu à l’horizon 2035.

Regrettant que les bonnes mesures n’aient pas été prises plus tôt (lorsque le CSV était aux affaires), la présidente de parti et ministre de la Famille Corinne Cahen a annoncé aussi qu’elle souhaite que le réseau de transport en commun soit étendu et que les transports publics soient gratuits. Tel est le vœu du DP s’il reste aux affaires après le scrutin du 14 octobre prochain. 

Croissance et croissance

Motivé à l’idée de mener la campagne, Xavier Bettel prévient néanmoins que le risque populiste n’est pas à négliger:

Quant à la question de la croissance qui fait débat depuis plusieurs mois, le Premier ministre prévient: ceux qui veulent un autre type de croissance ou la maîtriser devront expliquer les choix ou sacrifices qui en découlent.