ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Quoi de neuf chez les start-up?

«Mesurer l’intérêt de notre projet»



Que deviennent les start-up qui ont fait l’actualité en ce début d’année? Paperjam est allé prendre des nouvelles de 10 start-up luxembourgeoises en pleine croissance. La série continue avec Startalers, qui a remporté le Prix de l’impact social lors de l’Arch Summit, en mai. Son CEO, Gaëlle Haag, a répondu à nos questions.

Madame Haag, qu’avez-vous fait ces six derniers mois?

«Nous avons précisé notre concept en le testant avec des clients potentiels dans des groupes témoins, tout en développant une communauté autour du projet. En parallèle, nous avons développé le prototype de notre application.

Mais de manière plus pragmatique, nous avons créé la société, emménagé dans nos locaux et engagé notre première stagiaire.

Pourquoi cette période a été importante?

«Ces six derniers mois nous ont permis de cibler le problème auquel nous voulons répondre et de constater qu’il y a un réel potentiel.

Le prix gagné lors de l’Arch Summit nous a permis de financier notre premier produit nous-mêmes et de créer la société dans de bonnes conditions. Ça nous a également permis de donner une visibilité au projet et de mesurer l’intérêt pour ce dernier auprès de notre cible.

Qu’allez-vous faire ces six prochains mois?

«Nous avons un programme chargé. Il nous faudra mettre en place notre advisory board, lancer et tester notre premier produit pour le faire évoluer, faire grandir notre communauté dans nos marchés cibles que sont le Luxembourg, la France et la Belgique, et préparer le lancement de notre première levée de fonds.

Il faudra également que nous finalisions le dossier pour déposer notre demande de licence Professionnels du secteur financier (PSF) auprès de la CSSF.»

Fiche d’identité

  • Date de création – Janvier 2018
  • Localisation – Luxembourg
  • Capital social – 30.000 euros
  • Levée(s) de fonds – Fonds propres
  • Fondateurs – Gaëlle Haag, Aude Lemogne, Thierry Smets