POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Moteurs diesel

Mercedes veut mettre à jour 3 millions de véhicules



mercedes-16.05.2013115_1024.jpg

Le constructeur allemand a annoncé une ample opération de mise à jour des logiciels moteur sur ses véhicules diesel Euro 5 et Euro 6. Il n’y a toutefois aucun lien avec la présupposée fraude pour laquelle la marque du groupe Daimler fait l’objet d’une enquête.

C’est une annonce qui jette le trouble. Une semaine seulement après que les médias allemands ont annoncé l’existence d’une enquête visant Mercedes au sujet de présupposés logiciels frauduleux sur des motorisations diesel, Daimler propose à ses clients une intervention sur leur système antipollution.

Dans un communiqué publié mardi, le groupe allemand annonce en effet une mise à jour du logiciel qui gère l’émission des particules fines, ou NOx, rejetées par ses moteurs diesel Euro 5 et 6. Trois millions de véhicules en Europe sont concernés.

Nous voulons en faire profiter d’anciennes motorisations

Erik Van den Heuvel, Mercedes-Benz BeLux

«Il ne s’agit pas d’un rappel, mais d’une action service, ce qui veut dire qu’elle n’est pas obligatoire», a tenu à préciser à Paperjam le directeur du service communication de Mercedes-Benz BeLux, Erik Van den Heuvel.

«Le développement l’année dernière d’un nouveau type de moteur diesel quatre cylindres nous a permis de réduire encore les émissions de NOx, notamment avec l’aide d’un soft, dont nous voulons aujourd’hui faire profiter d’anciennes motorisations», a-t-il ajouté.

Une première opération de ce genre avait été organisée en début d’année pour les véhicules compacts de la marque.

Mercedes croit toujours au diesel

Cette mesure, qui devrait coûter environ 220 millions d’euros au constructeur, ne sera pas facturée aux clients. Ce rappel doit «commencer dans les prochaines semaines» et est amené «à se poursuivre sur une longue période», a précisé le constructeur.

On ne sait pas encore combien de véhicules sont concernés au Luxembourg.

En engageant cette ample opération, le groupe Daimler souhaite montrer qu’il croit encore en l’avenir du diesel. Pourtant, les autorités sanitaires de nombreux pays ne cessent d’alerter sur les dangers que les particules fines représentent pour la santé publique.

Plusieurs grandes villes ont d’ailleurs annoncé leur volonté d’interdire à terme la circulation des véhicules diesel les plus polluants.

Le débat public sur les moteurs diesel crée de l’incertitude, en particulier pour nos clients.

Dieter Zetsche, Mercedes-Benz Cars

Les scandales des moteurs truqués de Volkswagen n’ont pas aidé à améliorer la réputation de cette technologie auprès des consommateurs. Mais si certains constructeurs ont décidé de se concentrer sur des technologies hybride/essence ou électrique, Mercedes s’entête à parier sur le diesel.

«Le débat public sur les moteurs diesel crée de l’incertitude, en particulier pour nos clients», explique le directeur de Mercedes-Benz Cars, Dieter Zetsche, dans le communiqué. «Nous sommes convaincus que les moteurs diesel continueront d’être un élément central des systèmes mixtes, notamment en raison de leurs faibles émissions de CO2.»