POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Passage de relais

Martine Hansen, cheffe de la fraction du CSV



20181205_photo_matic_zorman_3512.jpg

À 52 ans, Martine Hansen remplace Claude Wiseler à la tête de la fraction. (Photo: Matic Zorman)

L’élue du Nord a été désignée cheffe de la fraction du CSV. Elle se définit comme la «meneuse de jeu» d’une équipe qui se fera entendre quand ce sera nécessaire.

Comme attendu, c’est Martine Hansen qui a été élue à la tête de la fraction du CSV. Elle remplacera Claude Wiseler dans cette fonction. Seule candidate en lice, 15 députés du CSV ont voté en sa faveur, trois contre, tandis qu’un s’est abstenu.

Martine Hansen, qui a connu une courte expérience ministérielle en 2013 en ayant en charge les ressorts de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a réussi un très beau score le 14 octobre dernier dans le Nord. Avec 20.249 voix, elle a presque doublé son score précédent, en 2013 aussi.

Interrogée par Paperjam, Martine Hansen, 52 ans, a expliqué se voir dans le rôle d’une «meneuse de jeu. J’ai une responsabilité, mais les autres députés du CSV aussi».

Et si l’opposition de sa fraction sera constructive, «elle se fera entendre quand cela sera nécessaire».