POLITIQUE & INSTITUTIONS

Plateformes web

Manwin: opérations en coulisses



boulevard_royal01_ld.jpg

Le Boulevard Royal abrite notamment le siège de Manwin. Celui de MindGeek aussi désormais. (Photo: Luc Deflorenne /archives)

L’empire des portails voués au sexe, fort d'une quinzaine de sociétés au Grand-Duché (dont la holding), connaît du mouvement. Son CEO Fabian Thylmann, aux prises avec la justice, s’est défait de 100 millions de dollars d’actions.

Fabian Thylmann, le sulfureux patron allemand (mais domicilié à Tervuren en Belgique) de l’empire du web pornographique logé au Luxembourg, s'est défait de 100 millions de dollars d'actions, c'est-à-dire ce qui lui restait du capital de la holding. C’est le portail d’informations économiques suisse Bilan qui le souligne dans un article paru lundi. 

La société faîtière en question, c’est Manwin Holding. Une des 15 sociétés labellisées «Manwin» que le groupe a immatriculées au Grand-Duché. Pour rappel, derrière ces sociétés, on retrouve des plateformes web comme YouPorn, PornHub et une trentaine d’autres sites aux contenus pour le mons explicites. 

Bilan cite un extrait de la lettre, adressée la semaine dernière par Fabian Thylmann aux collaborateurs de Manwin: «Je ne peux pas ajouter plus de valeur à ce que j'ai déjà fait», écrit-il pour expliquerr son choix de se retirer en douceur, un choix qu’il présente comme motivé par des raisons stratégiques et entrepreneuriales et qui n’exclut pas qu’il laisse à terme de son poste de CEO de Manwin.

Démissions, nomination et diversion

On notera cependant que, le 23 octobre dernier, un acte notarié enregistrait la démission immédiate du trio qui assurait la gérance de Manwin Holding. La procédure actait la nomination de Fabian Thylmann en tant que gérant unique de la société, avec effet immédiat et pour une durée indéterminée...

Plus prosaïquement, plusieurs observateurs du dossier subodorent que la revente du capital capitalistique pourrait servir de diversion aux démêlés judiciaires et fiscaux. Fabian Thylmann pourrait avoir cherché à se délester de son capital pour échapper aux poursuites.

Manwin Holding n’aurait ainsi déclaré en 2010 qu’une perte de 32.000 euros. Cela peut étonner, vu les records de fréquentation des sites hébergés dans la galaxie Manwin. Le seul YouPorn afficherait 4,8 milliards de visites en 2012, avec 8 pages vues par visite en moyenne. Selon les classements régulièrement établis çà et là, le portail fait partie du Top 100 des sites web les plus visités au monde, tout comme PornHub, autre fleuron du groupe.

MindGeek en plus

Les observateurs notent aussi que le rachat des actions Thylmann semble avoir été mené par un consortium d'actionnaires, parmi lesquels Feras Antoon et David Tassilo, associés de Thylmann au sein de Manwin. Mais on peut également noter que Feras Antoon fait partie des trois gérants démissionnaires de la holding luxembourgeoise, selon l’acte de fin octobre dernier.

Enfin, au chapitre des manœuvres en coulisses, on trouve aussi une nouvelle structure luxembourgeoise, MindGeek, créée le 8 octobre dernier. Elle est logée à la même adresse que les Manwin (32 Boulevard Royal). Et Fabian Thylmann est encore aux manettes...