ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Solutions de paiement

MangoPay: Leetchi innove depuis Luxembourg



Avec son système, Leetchi se pose en intermédiaire technologique pour faciliter les flux de paiements mobiles. (Photo: nfc)

Avec son système, Leetchi se pose en intermédiaire technologique pour faciliter les flux de paiements mobiles. (Photo: nfc)

La société française Leetchi a choisi le Grand-Duché pour décoller. Avec une licence européenne d’établissement de monnaie électronique, elle lance une technologie de paiement «clef en main» pour toute l’Europe.

Le 28 mars dernier, paperjam.lu titrait «Leetchi.com sur le tremplin luxembourgeois». À présent, la société française, désormais luxembourgeoise pour sa stratégie d’expansion, lance «une solution de paiement dédiée aux marketplaces, à la consommation collaborative et au crowdfunding», selon ses propres termes.

MangoPay, c’est le nom de cette nouveauté, se définit comme une solution «clef en main». Et le Grand-Duché en est bien la rampe de lancement pour l’entreprise, forte «de l’obtention d’une licence européenne d’établissement de monnaie électronique», en décembre 2012.

Flux en tous genres

Leetchi ouvre donc sa technologie, développée à la base pour des systèmes de cagnottes et de partenariats dédiés, à des tiers. MangoPay cible les interactions avec les cartes de crédit «classiques», les moyens de paiement «locaux», les virements Sepa, les systèmes de paiement en un clic, les systèmes de e-wallet (porte-monnaie électronique) accessibles en marque blanche (MangoPay serait fournisseur de systèmes sans apparaître en tant que tel), le transfert électronique de monnaie entre e-wallets existants, les applications et autres paiements multi-device (mobile, tablette, etc.), les plateformes de flux de remboursement particuliers…

MangoPay s’avance sur un terrain où se battent déjà des acteurs assez nombreux, mais qui, en gros, apportent chacun leur système. Leetchi se pose donc, en quelque sorte, comme un intermédiaire technologique, orienté vers l’utilisateur final, pour rester fidèle à son modèle de crowdfunding, tout en émergeant sur de nouveaux marchés potentiels.

Flexibilité et facilité, made in Luxembourg

«Il y a une attente de solution simple à intégrer et peu coûteuse», explique Céline Lazorthes, CEO de leetchi.com, «et qui réponde aussi aux exigences légales comme au business de chaque marché.»

L’offre Leetchi entend donc apporter de la flexibilité et de la facilité d’intégration, sur la base d’un unique contrat d’utilisation. «Les clients de MangoPay peuvent accepter les paiements, encaisser pour le compte de tiers, gérer tous les flux monétiques de leur plateforme», explique la start-up française devenue acteur européen. En partie grâce à Leetchi Corp, sa filiale luxembourgeoise, régulée par la CSSF: installée à Luxembourg récemment, avec une équipe de quatre personnes, la société compte bien se développer depuis cette base.