ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Développement

Majordome devient John Paul Luxembourg



johnpaulfinal.jpeg

David Amsellem, fondateur de John Paul et Hélène Marchon, cofondatrice de Majordome. (Photo: DR)

Les activités de la société de conciergerie d’entreprise ont attisé l’envie du leader européen de mettre un pied au Luxembourg. Dans un marché porteur pour les services haut de gamme.

Créée il y a deux ans par Jérôme Grandidier, CEO de Telecom Luxembourg Private Operator et Hélène Marchon, Majordome s’est positionnée dans le créneau de la conciergerie d’entreprise avec une présence physique chez Caceis et Lalux. Une niche qui a permis à un acteur français de s’étendre sur le marché européen: «John Paul», société fondée en 2008 par David Amsellem.

Ces derniers temps, les deux structures se sont trouvés des atomes crochus et ont même convolé en juste noce puisqu’une prise de participation majoritaire de John Paul dans Majordome vient d’être officialisée. Une alliance qui aboutit sur la création de John Paul Luxembourg.

«Grâce à cette opération, nous rapprochons deux expertises complémentaires», explique Hélène Marchon, jusqu’ici CEO de Majordome. «Avec l’arrivée de John Paul, nous élargissons notre gamme de services et proposons désormais des services de conciergerie privée aux entreprises qui désirent renforcer leur relation client.»

Du sur mesure sans limites

D’un service général pour les employés des entreprises, John Paul a étendu sa palette de services en les orientant vers les relations B2B haut de gamme, particulièrement auprès des dirigeants et patrons d’entreprises qui veulent nouer ou renforcer des relations d’affaires via des demandes.

Le modèle d’affaires s’oriente vers une approche «sans limites», partant des demandes simples (réserver une table dans un bon restaurant) aux plus insolites (un accès pour un événement fermé au grand public).

Ce savoir-faire s’est même prolongé dans les relations B2C, étant donné la demande des entreprises qui veulent fidéliser leurs clients via des actions prestigieuses et personnalisées. De grandes marques françaises (SNCF, Lexus, L’Oréal, Visa, Citroën) se sont montrées intéressées, d’autant plus depuis que John Paul a développé son propre «CRM» permettant d’optimiser les objectifs des marques compte tenu des profils de leurs clients.

Luxembourg, Place en vue

Actuellement en phase de développement à l’international vers l’Asie, John Paul a perçu dans la place financière luxembourgeoise une opportunité complémentaire d’expansion géographique.

«Si nous poursuivons un développement asiatique, avec notamment l’ouverture de trois filiales en 2013, à Singapour, Hong-Kong et Shanghai, le marché européen reste très important pour nous», précise David Amsellem. «Pour la typologie de ses résidents, mais aussi son rayonnement européen et international, Luxembourg constitue une implantation stratégique pour l’entreprise.»

L’entreprise, dont le fonds Habert Dassault Finance est actionnaire, compte 120 collaborateurs en France et 50.000 partenaires dans le monde.