POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Luxembourg-Nice, histoire d'un aller-retour

Luxembourg-Nice, histoire d'un aller-retour



Paperjam

Certains luxembourgeois partent créer leur entreprise loin du pays. Après un quelques temps, certains reviennent... Rapide portrait de l'un de ceux là: Eric Bush, de Sync MediaCom

Quel est votre parcours professionnel'

Pendant mon séjour aux Etats-Unis, de 96 à 97, j'ai réalisé l'importance des nouvelles technologies de l'information et de la communication sur l'économie et la société.

Partant de ce constat, j'ai décidé de créer Sync MediaCom (Netarchitect à l'époque), entreprise spécialisée dans le conseil et la mise en place de sites Internet pour les entreprises.

Dans sa stratégie d'expansion européenne, Beaufort Group (UK), a acquis Sync MediaCom en 99. Aujourd'hui, j'occupe le poste de directeur de stratégie e-business dans le groupe Beaufort. Actuellement, je m'occupe surtout de développer l'activité de Sync MediaCom au Luxembourg.

Pourquoi êtes-vous parti créer une entreprise en France? La situation au Luxembourg n'était-elle pas favorable?

En 1997-98, au Luxembourg, la sensibilisation des professionnels aux potentiels de l'Internet était modérée. J'ai donc décidé d'implanter mon entreprise à Sophia-Antipolis (Nice) au c'ur même de la première technopole européenne. Les synergies avec les universités et les entreprises m'ont convaincu, en plus des structures d'accueil proposées pour les start-ups?

Avec le recul, cette démarche me semble aujourd'hui déraisonnable. En contrepartie, elle m'a permis de me doter d'une expérience irremplaçable, et m'a fait vivre une aventure humaine précieuse.

Et pourquoi être revenu aujourd'hui?

D'abord l'environnement a changé très favorablement. Les initiatives sont aujourd'hui plus nombreuses, tant au niveau du public (eLuxem-bourg) qu'au niveau des entreprises.

Ensuite, nous avons décelé  une opportunité pour Sync MediaCom, qui se démarque du paysage des prestataires déjà en place par son offre Full-service, son professionnalisme et son expérience en terme de projets hautement technologiques.

Enfin, en tant que Luxem-     bourgeois, j'ai également envie de m'impliquer pleinement dans la construction d'un nouveau paysage de la communication dans mon pays.

On entend de loin en loin certaines personnes regretter l'absence d'esprit d'entreprise au Luxembourg. Qu'en pensez-vous?

Entreprendre c'est oser. Il me semble que l'environnement social et économique au Luxembourg ne stimule pas vraiment cette démarche. On bénéficie de tant d'avantages en tant que salarié que la tentation de se mettre à son compte n'est pas grande.

L'autre raison est l'absence d'une grande université au Luxembourg qui serait génératrice d'idées et d'initiatives. Les centres de recherche sont très souvent à la base d'idées innovantes exploitées commercialement par la suite. A Sophia-Antipolis l'entreprise Echo, fondée par 3 étudiants a développé un moteur de recherche racheté et exploité par France Telecom ? Voila.fr. On pourrait encore citer les cas de Aucland, Respublica, Sk group, etc.

Quels domaines particuliers pensez-vous que le Luxem-bourg devrait développer pour réussir son passage à la célèbre "société de l'information'?

Il est certain que le passage à la société de l'information sera primordial pour le futur bien-être du pays. Sans entrer dans les détails, je crois que ce projet d'envergure passe par la réalisation des objectifs suivants:

- mettre en place un accès Internet haut-débit à coût raisonnable, pour proposer ensuite des contenus attractifs et interactifs,

- inciter les entreprises à former leurs employés aux nouvelles technologies.

Il faut sensibiliser et accompagner les entreprises aux possibilités des nouvelles technologies, et les accompagner dans leurs démarches Internet, en leur proposant des services et contenus attractifs et pertinents.

En ce qui concerne nos relations économiques avec nos voisins européens, il faut mettre en place un environnement qui attire les entreprises étrangères en proposant une infrastructure légale, fiscale et technologique attractive.

Nous devrions mettre en place un réel plan marketing axé sur la promotion de notre pays et de ses avantages, afin de créer une image de marque autour du Luxembourg et devenir ainsi une place technologique majeure en Europe.

Annexe:

1. Comment vous différenciez-vous de vos concurrents? Quelle plus-value pensez-vous pouvoir apporter?

?Sync MediaCom fournit une solution de site Internet end-to-end. Nous accompagnons nos clients de la définition de la stratégie à la mise en place du site Internet. Notre expérience de projets complexes est unique au Grand-duché de Luxembourg, ce qui nous a permis de développer une gestion de projet rigoureuse.

Sync MediaCom est vraiment une agence web full- service. En plus des départements Conseil stratégique, Design et Technologies, nous sommes les seuls à fournir des solutions de contenus web personnalisés (packaged,  broadband, product oriented sous la forme de news, reportages, vidéo, fiches produits, jeux, etc.) qui ont déjà séduits MSN (Microsoft), Ettex, Buying Partner, piscines.com, workingday, etc.

Avec notre partenaire REEF, qui nous fournit les solutions logicielles de gestion de contenu et de commerce électronique, nous pouvons développer des sites Internet visibles par le plus grand nombre (PC, téléphones mobiles, PDA, TV Interactive, pour les non-voyants?).

Enfin, nous savons travailler sur les projets sous forme forfaitaire, ce qui permet à nos clients de maîtriser leur budget dans un time-to-market très court.?

2. Quelles sont les activités de Sync.Mediacom'

?Sync Mediacom est une agence web européenne, implantée à Stockholm, Londres, Sophia-Antipolis, Paris et au Luxembourg.

Sa spécificité: accompagner ses clients en intégrant l'Internet à leur stratégie d'entreprise et en leur offrant des solutions globales de communication. La structure Sync MediaCom est organisée autour de 3 métiers: le Consulting, la Technologie, le Design et le Contenu.

En effet, avec des effectifs triplés en 18 mois, Sync Mediacom mutualise désormais l'expertise de plus de 60 consultants à travers l'Europe.

Une expertise qui ne cesse de faire ses preuves puisque, après avoir collaboré au succès de plusieurs start-ups telles que Buying-partner.com (avec la mise en ligne d'un site V1, puis V2 en septembre 2000, améliorée depuis le 2 février, www.buying-partner.com), elle a attiré certains grands comptes comme AstraZeneca, 3ème laboratoire pharmaceutique mondial (www.incirculation.net).

En fait, le pôle technologie affiche une véritable spécialisation dans la réalisation de portails et places de marché B to B. Un positionnement de plus en plus reconnu, puisque les derniers projets en cours concernent une place de marché verticale de téléphonie mobile pour la société luxembourgeoise Discount Trading (www.gsmstockmarket.com), et un portail B to B pour Sk Group, golden Partner de Microsoft, portail qui permettra la télémaintenance à distance via Internet du système Anticollision Navigator développé par la société (www.sk-on-line.com).

Notons, enfin, que ces solutions sont hébergées chez Sync Mediacom.

Quant au pôle design et contenu, il regroupe des spécialistes en motion graphics, web design et édition print. Cette diversité nous permet de répondre à des problématiques clients tout à fait diverses puisque nous pouvons décliner une communication web sur n'importe quel support.

Par exemple, Madwaves, une société souhaitant commercialiser une console musicale portable de dernière génération, le Mad Player, fait appel à Sync Mediacom pour la réalisation de son site web. L'enjeu, trouver un partenaire capable de créer (et héberger) un site avec de nombreuses animations Flash et de répondre à des exigences Time to Market très courtes. En effet, le site web devait être l'outil de communication principal en adéquation avec le prototype produit lors du salon CES 2001 de Las Vegas se déroulant en janvier. (www.madwaves.com)

Pari tenu, puisque cette première présence a été fortement remarquée et le Madplayer s'est vu décerner le titre du produit le plus innovant dans sa catégorie.?