POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Étude UBS

Luxembourg dans le top 3 en matière de salaires



boulevardroyal.jpg

Au Grand-Duché, il faut 13,1 minutes pour s’acheter un Big Mac. (Photo: Luc Deflorenne / archives)

Luxembourg occupe la troisième place des villes aux revenus les plus élevés, selon une étude publiée ce mardi par la banque suisse UBS. La ville se classe juste derrière Zurich et Genève.

Salaires, prix, pouvoir d’achat, temps de travail... Comme tous les trois ans depuis 1971, la banque suisse UBS a publié son étude «Prix et salaires», qui compare le coût de la vie dans 77 villes du monde. Les prix de 128 biens et services, ainsi que le salaire moyen de 15 professions représentant la population active moyenne sont comparés. Quelque 75.000 données ont été collectées pour cette 17e édition.

Parmi les différents classements, on apprend que la ville de Luxembourg atteint le troisième rang en termes de revenus, qu’ils soient bruts ou nets, juste derrière Zurich (2e) et Genève (1re). La ville progresse donc puisqu’elle occupait la quatrième place des salaires nets.

La capitale du Grand-Duché est la 15e ville la plus chère du monde, Paris se classe 12e, Bruxelles 18e. Luxembourg passe au 11e rang si l’on inclut les loyers. La ville confirme donc sa réputation de ville «chère», puisqu’elle occupait la 21e position (hors loyers), et en incluant les loyers elle pointait à la 12e position du classement. Comme pour les salaires, Zurich (1re) et Genève (2e) trustent les deux premières places des villes les plus chères.

3,91 euros la tasse de café

Comme à son habitude, l’étude d’UBS a également comparé des achats du quotidien pour classer les 77 villes de son classement. On apprend par exemple qu’il faut travailler 13,1 minutes à Luxembourg-ville pour pouvoir s’acheter un Big Mac, contre 10 minutes de plus pour Paris. 64,5 heures de travail sont nécessaires pour acquérir un iPhone, contre quasiment la moitié (38,2 heures) pour Zurich.

Sans oublier le classement de la tasse de café, qui coûte, selon l’étude de la banque suisse, 3,91 dollars (soit environ 3,35 euros selon le cours actuel de la monnaie européenne) dans la capitale grand-ducale, ce qui la place en 15e position. Doha tient la palme du café le plus cher, avec 6,40 dollars (environ 5,48 euros). Pour déguster le café le moins cher du monde, il faut se rendre à Rome (0,99$), Lisbonne (0,74$) ou à Lagos, capitale économique du Nigeria (0,62$).