ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Bilan

Luxair résiste face au low cost



9.jpg

Deux nouveaux appareils rejoindront la flotte Luxair au printemps prochain, ce qui portera le nombre total d’avions à 19. (Photo: LuxairGroup)

Avec plus de 2 millions de passagers transportés en 2018, la compagnie aérienne luxembourgeoise a publié vendredi un bilan en hausse par rapport aux années précédentes. Londres fait notamment partie des top destinations, avec une fréquence de près de 40 vols par semaine.

Luxair a publié vendredi les chiffres de son année 2018. Ainsi, Luxair Luxembourg Airlines a transporté 11% de passagers en plus, tandis que LuxairTours a enregistré une augmentation de 9% de sa clientèle au départ de Luxembourg. Plus de 2,1 millions de passagers ont été transportés l’an passé, pour 1.933.340 l’année précédente et 1.837.456 en 2016.

«Parmi les destinations phares, nous avons Londres, Vienne, Munich, Paris, et au niveau de LuxairTours, Palma de Majorque, les Baléares, les Canaries ou encore le Portugal font partie des destinations privilégiées», explique Joe Schroeder, porte-parole de LuxairGroup.

Des destinations «qui s’étaient effondrées» se relancent depuis un an: «Il s’agit de la Turquie, la Tunisie ou le Maroc. On peut dire aujourd’hui que l’on repart de zéro sur ces pays.»

Deux nouveaux avions au printemps

Le groupe luxembourgeois résiste face aux compagnies low cost comme Ryanair ou EasyJet, également présentes à Lux-Airport.

«En ce qui concerne Londres par exemple, nous avons près de 40 vols par semaine, soit six rotations en moyenne par jour. Cela intéresse à la fois la clientèle professionnelle et les particuliers. Et contrairement aux compagnies low cost, notre avion atterrit en plein centre de Londres.»

Luxair explique miser «sur un bon cadencement, de bons horaires et du bon matériel» pour contrer l’émergence des compagnies à bas coûts. «Nous allons par exemple accueillir au printemps prochain deux nouveaux appareils: des Boeing 737-700. Avec ces acquisitions, notre flotte comptera huit Boeing 737 et 11 Bombardier Q400», précise le porte-parole de la compagnie. 

De nouvelles destinations devraient également être prochainement dévoilées. «Nous regardons toujours la pertinence par rapport aux demandes de nos clients et du marché.»