POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Affaires en cours

LSK, First Partners et Assya en faillite



tribunal_commerce_paperjam.jpg

Le tribunal de commerce n'a pas chômé ce matin... (Photo: DR)

Sans surprise, le tribunal de commerce a prononcé, ce vendredi, la faillite de trois sociétés de la «galaxie» de feu Thierry Leyne. Le sort d'Assya Asset Management, lui, n'est pas encore réglé.

Comme on pouvait s'y attendre, la deuxième chambre du tribunal de commerce, présidée par Jean-Paul Hoffmann, a prononcé la faillite sur aveu de la société LSK, créée il y a un an par l’homme d’affaires franco-israélien Thierry Leyne, avec le soutien de l’ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, qui avait été bombardé à la présidence du conseil d’administration…

Impliquée dans un conflit juridique avec Bâloise et condamnée à rembourser quelque deux millions d’euros à l’assureur, la société avait subi un coup de grâce avec le suicide de son dirigeant fondateur, le 23 octobre, à Tel-Aviv.

Laurent Fisch curateur

Une assemblée générale extraordinaire avait été convoquée pour le 14 novembre et devait notamment statuer de la modification de la dénomination sociale de la société.

Deux autres sociétés de la «galaxie» ont également été déclarées en faillite: Assya Partners et First Partners. Quant à Assya Asset Management, la principale société de gestion du groupe, sa requête en sursis de paiement est toujours en cours, la CSSF, nommée administrateur, ayant jusqu'au 17 novembre pour se prononcer.

Jean-Paul Hoffmann a été désigné comme juge-commissaire de ces faillites. Quant au curateur, il s’agit de l’avocat Laurent Fisch (ex-Molitor) qui est également l’un des curateurs qui travaille sur le dossier de la complexe liquidation judiciaire de la banque Lehman Brothers.

Voici l'organigramme du groupe LSK tel qu'il a été publié dans le rapport annuel de la filiale suisse First Caution:

P21_Rapport annuel_FirstCaution

Page 21 du rapport annuel FirstCaution