COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Menu de fêtes

«L'optimisme donne la force d'innover»



Pour Danièle Fonck, le Luxembourg doit «cesser de gémir; rétablir la confiance des citoyens». (Photo: Luc Deflorenne / archives)

Pour Danièle Fonck, le Luxembourg doit «cesser de gémir; rétablir la confiance des citoyens». (Photo: Luc Deflorenne / archives)

En cette période de fin d’année, Paperjam.lu a interrogé entrepreneurs et décideurs afin de connaître leur opinion sur l’année écoulée, leur «menu» de fêtes idéal ainsi que leur recette économique pour 2015. Danièle Fonck, directrice générale d'Editpress, partage son point de vue.

Madame Fonck, que retenez-vous de l’année 2014?

«Le chaos dans le monde dû à l’absence absolue de clairvoyance des 'grands' dirigeants politiques de la planète.

Un acte dont vous êtes particulièrement fière dans l’exercice de votre profession?

«Il est double: le Tageblatt nouveau avec l’accent sur les contenus papier et web, ainsi que la qualité rédactionnelle croissante de l’hebdomadaire Le Jeudi.

Une déception?

«La méconnaissance des dossiers vitaux par la classe politique et l’incapacité de cette dernière à comprendre que chaque enfant a besoin d’une culture générale structurée.

Quelle doit être la priorité du Luxembourg pour (re)trouver le succès économique l’an prochain?

«Cesser de gémir; rétablir la confiance des citoyens. L’optimisme motive, donne la force d’innover, de foncer. Le pessimisme démotive et détruit.

Que représente pour vous la période de fin d’année?

«La sérénité.

Quel est votre menu de fêtes idéal?

«Pamplemousses au crabe (maison), petits-gris (maison) et plein de glace au café.»