POLITIQUE & INSTITUTIONS

Archiduc

Livraison du Freeport Luxembourg



Le Freeport Luxembourg. (Photo: Le Freeport Luxembourg)

Le Freeport Luxembourg. (Photo: Le Freeport Luxembourg)

Mercredi 17 septembre a officiellement eu lieu la mise en service du Freeport Luxembourg. Le bâtiment a été conçu par le bureau suisse Atelier d’Architecture 3BM3, secondé pour l’exécution des travaux par le bureau luxembourgeois Architecture + Aménagement, en collaboration avec le contractant général CDCL.

Ce bâtiment, construit à proximité immédiate de l'aéroport, est destiné à stocker des biens de grande valeur (œuvres d'art, métaux précieux, vins, etc.). Le bâtiment développe une identité architecturale dépassant la simple infrastructure hautement sécurisée d’entreposage. Outre les locaux de stockage, le Freeport Luxembourg dispose de showrooms et de locaux administratifs. La dimension artistique est également mise en exergue avec l’intervention murale de Vhils dans le lobby et le light design de Johanna Grawunder qui met en valeur les parties constructives de l’édifice.

Le bâtiment (22.000 m2 répartis sur quatre niveaux) répond à des contraintes techniques, notamment sécuritaires, très élevées. L'intérieur du bâtiment doit être irréprochable sur le contrôle de température et d'humidité relative à l'intérieur des zones de stockage. Afin d’assurer en tout temps les conditions d’ambiance (température et humidité) dans les différents locaux, un principe de redondance N+1 est prévu sur toute la séquence d’acheminement des énergies. Ceci permet de se prémunir contre les diverses pannes ou dysfonctionnement des installations et permet également de réaliser les opérations de maintenance préventive ou curative sans altérer le bon fonctionnement du bâtiment. Les conditions d’ambiance sont assurées uniquement par de l’air. L’introduction d’eau dans les zones de stockage est absolument exclue en raison de la présence d’œuvres d’art. Pour les zones de stockage des métaux précieux, la résistance au sol est de cinq tonnes par m2.

Consultez l'intégralité de cet article sur Archiduc.lu.