POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

CONSEIL DE GOUVERNEMENT

Livange et Wickrange: masterplans approuvés



Livange_G_jpg.jpg

Le conseil de gouvernement a approuvé, ce vendredi, les masterplans relatifs aux communes de Livange et de Wickrange, deux sites en développement à la fois sur les plans commercial et «business».

Concernant Wickrange, le document était d’autant plus attendu qu’il était question de trouver une solution de remplacement au projet finalement avorté du Wickrange Shopping Center. Un terrain d’entente a été trouvé entre le promoteur (un consortium à parité entre ING Real Estate Development et Groupe Guy Rollinger) et le gouvernement: il s’agit de la réalisation d'un nouveau projet mixte, intégrant des activités artisanales, du logement ainsi que des activités commerciales et surfaces de bureau de moindre envergure que ce qui avait été initialement prévu.

«Le plan tient compte de toutes les contraintes du site, indique le communiqué du gouvernement de ce vendredi. Le projet serait également, de par le niveau de trafic qu’il ne manquerait pas d'entraîner, compatible avec les capacités de la voirie d'accès et environnante, et cela notamment en ce qui concerne l'autoroute et le nouvel échangeur qu'il est prévu d'y aménager.»

En août 2007, la société de développement Wickrange Shopping Center avait reçu du ministre Fernand Boden l'accord pour l'autorisation particulière («autorisation grande surface») quant à l'ouverture d'un centre commercial de quelque 23.000 m2 (un premier projet prévoyait 31.540 m2) ciblant notamment ses surfaces de vente sur l'équipement de la personne (habillement, maroquinerie, bijoux). Les cellules d’habillement constituaient ainsi plus de la moitié de la surface commerciale projetée.

Rayonnement international

Ce projet avait suscité de vives réactions, notamment de la part de la Confédération luxembourgeoise du Commerce, qui avait regretté l’absence de «politique cohérente en matière de développement du commerce», craignant, notamment, les «répercussions néfastes», induites par la réalisation de surfaces commerciales complémentaires, sur les commerces des villes de Luxembourg et d'Esch-sur-Alzette.

Le gouvernement avait finalement renoncé à ce projet en tant que tel, privilégiant plutôt une intégration partielle dans un autre projet annoncé à Livange, articulé autour de la construction d’un nouveau stade national de football. Le masterplan approuvé par le gouvernement prévoit l’intégration d’infrastructures commerciales «nécessaires à la viabilité financière du projet de stade». Il est ainsi question, entre autres, d’un «outlet mall» d'importance nationale et à rayonnement international, de moyennes surfaces ainsi que du gros de l'offre commerciale et des surfaces de vente accordées par le ministre des Classes moyennes dans le cadre du projet du Wickrange Shopping Center.

Le gouvernement rappelle que ces «masterplans», plans d'urbanisme intégrés qui illustrent et expliquent tous les aspects importants liés aux projets d'urbanisation des sites en question, n’ont aucune valeur juridique, mais fournissent un cadre pour les étapes qui suivront et pour les procédures qui seront lancées dans ce contexte jusqu'à la réalisation des projets envisagés sur les deux sites.