COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Nouveau réseau

L’internet des objets au Luxembourg dès 2016



antenne03_1024.jpg

Un nouveau réseau, c'est aussi de nouvelles antennes. Le réseau LoRa en exige toutefois moins que pour la téléphonie mobile. (Photo: Luc Deflorenne / archives)

Proximus développe un nouveau réseau basse fréquence qui permettra de connecter les objets. En 2016, l’opérateur prévoit de couvrir les territoires belge et luxembourgeois. Au Grand-Duché, l’opération sera assurée par sa filiale Tango.

L’opérateur belge de téléphonie Proximus (ex-Belgacom) a annoncé ce vendredi son intention de développer un réseau sans fil basé sur la technologie LoRa. Le but est d’offrir la possibilité à ses clients de connecter des appareils à internet.

D’ici la fin de l’année, ce réseau sera déjà disponible dans les grandes villes belges. Dès 2016, l’opérateur le développera dans toute la Belgique ainsi que sur le territoire luxembourgeois. Au Grand-Duché, l’opération se fera à travers sa filiale Tango qui jouera le rôle de facilitateur technique et commercial.

Basse fréquence, longue durée

L’opérateur devra déployer de nouvelles antennes mais, précise-t-on depuis Bruxelles, il en faudra nettement moins que pour la téléphonie mobile. La technologie LoRa (Long Range), une alliance entre fournisseurs et opérateurs dans laquelle Proximus s’est inscrit au début de cette année, fonctionne à partir de basses fréquences. LoRa peut ainsi garantir une portée de 10 kilomètres à l’extérieur et de quelques kilomètres à l’intérieur à partir d’une station de base.

Autre avantage, ce réseau exige une très faible consommation d’énergie, ce qui permettra aux batteries dans les capteurs de fonctionner pendant plusieurs années – au moins cinq ans – sans devoir être rechargées. Enfin, Il s’agit d’antennes de petit format, similaires à celles utilisées pour les réseaux 3G et 4G.

Reste maintenant à voir s’il y aura au Luxembourg une clientèle pour une telle offre. Elle permet en tout cas de nombreuses possibilités, que ce soit pour les entreprises, qui peuvent gérer à distance des bâtiments voire des sites entiers, ou les particuliers à travers des applications de domotique.

À l’avenir, un service de roaming sera également possible entre tous les opérateurs nationaux qui auront développé des réseaux sur base de la technologie LoRa.