POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Revue de presse

L’eurodéputée Tilly Metz arrêtée en Belgique



dz1qpscx0aerlbc.jpg-large.jpeg

Tilly Metz (ici à gauche) a été arrêtée sur la base militaire de Kleine-Brogel en Belgique ce mercredi matin avec les eurodéputées Michèle Rivasi et Molly Scott Cato. (Photo: Twitter / @MicheleRivasi)

L’élu Déi Gréng était sur la base militaire de Kleine-Brogel en Belgique ce mercredi matin avec les eurodéputées anglaise et française Molly Scott Cato et Michèle Rivasi afin de mener une action pour demander le retrait des bombes nucléaires américaines du sol européen. Tilly Metz est actuellement en garde à vue.

L’eurodéputée Tilly Metz (Déi Gréng) est en garde à vue depuis 9h ce matin à Bruxelles, comme le révèlent nos confrères de RTL. L’élue était sur la base militaire de Kleine-Brogel en Belgique ce mercredi matin avec les eurodéputées anglaise et française Molly Scott Cato et Michèle Rivasi ainsi qu’un groupe de militants de l’ONG Agir pour la paix, afin de mener une action pour demander le retrait des bombes nucléaires américaines du sol européen.

Une information que confirme le tweet de l’eurodéputée française: «Nous sommes actuellement arrêtées avec deux collègues eurodéputées écolos sur la base aérienne de #KleineBrogel suite à notre action symbolique de blocage de la piste de décollage pour demander le retrait des bombes nucléaires américaines du sol européen.»

Molly Scott Cato a également annoncé son arrestation via le réseau social.

L’action menée ce mercredi visait à bloquer la piste de décollage des F-16 de la base militaire de Kleine-Brogel. «Les bombes B61 présentes (en) Belgique peuvent aller jusqu’à 340 (kilotonnes), soit 23 fois celle d’Hiroshima. Nous appelons les États membres de l’UE à signer et ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires qui entraînerait le retrait des bombes américaines présentes», a également expliqué dans un tweet Michèle Rivasi.