POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Spatial

L’Euro Space Center dans une nouvelle galaxie



capture_decran_2019-02-21_a_10.57.56.png

Voilà à quoi ressemblera le futur village martien à l’Euro Space Center. (Photo: Atelier Sompairac Architectes)

Avec plus de 30 ans d’activité et plus de trois millions de chiffre d’affaires en 2018, l’Euro Space Center, situé à Transinne (province de Luxembourg), se porte bien, très bien même. Le centre spatial éducatif continue sur sa lancée en 2019, avec un lifting total.

Décollage immédiat. Cap sur Mars. Le hall d’entraînement de l’Euro Space Center, pièce centrale du site pour les visiteurs, va faire peau neuve et s’apprête à accueillir un village martien dédié à la planète rouge.

Composé de quatre espaces, «le village remplacera l’actuelle navette spatiale, excepté son cockpit, qui sera préservé», explique, à Paperjam, Thomas Evrard, chef de projet pour le groupe Idelux, et présent ce mercredi lors de la présentation du remaniement des installations situées à Transinne, dans la commune de Libin (province de Luxembourg).

«Comment se passe la vie des astronautes durant le voyage spatial? Comment atterrir sur Mars? Des questions que le public pourra explorer grâce aux modules didactiques que l’on va mettre en place», ajoute Thomas Evrard. 

Jean-Marcel Thomas, directeur de l’Euro Space Center: «Le spatial évolue, nous devons aussi évoluer avec le spatial. C’est pourquoi nous investissons dans une série de nouveaux simulateurs.» Photo: Paperjam

Jean-Marcel Thomas, directeur de l’Euro Space Center: «Le spatial évolue, nous devons aussi évoluer avec le spatial. C’est pourquoi nous investissons dans une série de nouveaux simulateurs.» (Photo: Paperjam)

«Investir dans le contenu est primordial», poursuit Jean-Marcel Thomas, directeur de l’Euro Space Center. «Le spatial évolue, nous devons aussi évoluer avec le spatial. C’est pourquoi nous investissons dans une série de nouveaux simulateurs, comme une centrifugeuse pour simuler le décollage des astronautes, mais aussi un toboggan de chute libre, qui permettra aux visiteurs de simuler les sorties extravéhiculaires», précise le directeur du site.

Le hall d’entrée de l’Euro Space Center sera également entièrement repensé, «avec un espace tampon», composé de tests didactiques qui porteront sur la mémoire, la visualisation, la logique, ou encore la rapidité, à l’image de ceux réalisés pour la préparation des astronautes.  

Le hall d'entrée de l'Euro Space Center fera peau neuve elle aussi.  Photo: Atelier Sompairac Architectes

Le hall d’entrée de l’Euro Space Center fera peau neuve, lui aussi. (Photo: Atelier Sompairac Architectes)

«Le parcours visite» sera lui aussi réaménagé, tout comme le site en extérieur, avec notamment «un parcours des planètes, permettant aux visiteurs d’explorer la conquête spatiale et l’univers des satellites», détaille le chef de projet Thomas Evrard.

Maintenir l’attractivité

En plus de nouveaux dispositifs éducatifs, le bâtiment (plus de 6.000m²) subira des travaux de mise en conformité (chauffage, électricité, alarmes…) comprenant la rénovation de la toiture et de l’isolation. 

L’espace d’hébergement des stagiaires sera également entièrement remis à neuf. «70% du chiffre d’affaires provient des stages», explique Magali Hannard, chef de projet Idelux. «Les stagiaires nous viennent d’Angleterre, de France, de Belgique, des Pays-Bas, mais aussi de pays plus lointain, comme la Chine.»

Les nouveaux dispositifs didactiques de l'Euro Space Center. Photo: Atelier Sompairac Architectes

Les nouveaux dispositifs didactiques de l’Euro Space Center. (Photo: Atelier Sompairac Architectes)

Ces investissements stratégiques, évalués à 12,240 millions d’euros (subsidiés par le Commissariat général au tourisme et la Commune de Libin, entre autres), doivent permettre de maintenir au plus haut niveau l’attractivité du centre spatial éducatif fondé en 1990.

«C’est un outil qui marche bien et qui est porteur», explique à Paperjam Fabian Collard, directeur de l’intercommunale Idelux. «L’Euro Space Center est aussi l’un des instruments touristiques phares de la province de Luxembourg. Nous avons plus 50.000 visiteurs par année. À cela, il faut rajouter le nombre de stagiaires (38.000 jours-stage).» Cet important investissement s’inscrit dans l’optique de faire de l’Euro Space Center «le centre européen de référence en termes d’attractivité touristique et de sensibilisation à l’espace et aux sciences annexes».

Fermeture temporaire

Le début des travaux est prévu le 23 avril 2019 avec, en première ligne, le chantier en extérieur. L’Euro Space Center restera ouvert jusqu’en septembre avant de fermer pour une durée d’un an (de septembre 2019 à juin 2020). De quoi laisser le temps aussi à l’équipe d’animateurs de mettre au point les nouvelles activités éducatives.

L'Euro Space Center sera entièrement rénové. Photo: Alinea.

L’Euro Space Center sera entièrement rénové. (Photo: Alinea)

La remise à neuf du centre spatial éducatif s’inscrit également dans le déploiement international de l’ensemble du pôle spatial Redu-Transinne. «Notre pôle spatial repose sur trois piliers: l’éducatif, avec l’Euro Space Center; l’institutionnel, avec la présence de l’ESA (l’Agence spatiale européenne); et enfin, le pilier entrepreneurial, avec l’incubateur pour start-up», précise Fabian Collard. Sur le parc d’activités Galaxia, «nous comptons aujourd’hui une dizaine d’entreprises actives dans le domaine des applications spatiales», d’où la présence de SES Astra.

Depuis 2017, la commune de Libin accueille également le centre logistique du programme satellitaire Galileo (le GPS européen).