ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

#Hubradar

Les ventes en ligne ont augmenté de 13,4% en 2018



shutterstock_461355724.jpg

Selon la Fevad, la barre des 100 milliards d’euros sera certainement dépassée en 2019. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

L’e-commerce français en croissance de 13,4% en 2018

Selon les chiffres de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), les ventes en ligne ont augmenté de 13,4% sur l’année 2018.

C’est un peu moins que la croissance connue en 2017, qui s’élevait à 14,3%. 92,6 milliards d’euros ont ainsi été dépensés sur la période, et selon la Fédération, la barre des 100 milliards d’euros sera certainement dépassée en 2019, malgré l’incertitude du contexte économique.

Parce que la récurrence des achats en ligne augmente, le panier moyen, lui, ne cesse de baisser depuis 2011. En 2018, la transaction est de 60 euros en moyenne, contre près de 65 euros l’année dernière. À noter que, sur le dernier trimestre, la crise des gilets jaunes a eu des conséquences sur l’activité en ligne: les ventes n’ont crû que de 8% en un an, contre 14% en novembre.

Satya Nadella, le CEO qui a transformé Microsoft

CEO de Microsoft depuis février 2014, Satya Nadella a réussi le tour de force de transformer une entreprise comptant 130.000 collaborateurs. À l’antithèse de son prédécesseur, le sonore Steve Ballmer, Satya Nadella est réputé pour ses manières douces, aimant user de son temps libre pour apprendre les neurosciences en ligne ou lire de la poésie.

C’est sous l’ère Nadella que Microsoft a pris définitivement le virage du cloud et des services, et fait des acquisitions majeures, comme GitHub ou LinkedIn. Depuis qu’il a pris ses fonctions, le cours de l’action Microsoft a triplé, et l’entreprise a même brièvement détrôné Apple en novembre dernier, à la tête des plus grosses capitalisations boursières.

Mais la réussite de Nadella est aussi celle d’une vision RH et d’un modèle de leadership, en grande partie fondés sur le «growth mindset» (état d’esprit de développement). Un grand format à lire sur le site américain Quartz.

Alphabet a dépensé 1,3 milliard de dollars en trois mois sur ses projets futuristes

En cette saison de communication financière, c’est au tour d’Alphabet, la maison mère de Google, d’annoncer ses performances au dernier trimestre 2018 et sur l’ensemble de l’année écoulée.

Malgré des résultats en forte hausse, les marchés n’ont que peu goûté l’augmentation des dépenses de diversification du géant de Mountain View.

Parmi celles-ci, on peut citer la ligne dénommée «Other Bets» (Autres Paris), désignant, dans le jargon de l’entreprise, ses projets futuristes tels que les ballons Loon, qui aident à la connexion à internet dans des zones reculées, les voitures autonomes (Waymo), Verily, qui se consacre à la santé (et dont nous vous parlions hier), ou les drones de livraison.

Au dernier trimestre 2018, Other Bets n’a généré que 154 millions de dollars de chiffre d’affaires pour une perte opérationnelle de 1,3 milliard de dollars.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute