POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Sortie nature

Les plantes médicinales du Kirchberg



flower-1327500_960_720.jpg

En phytothérapie, la pâquerette est utilisée pour soigner notamment des contusions. (Photo: Licence C.C.)

Les parcs du plateau du Kirchberg regorgent de plantes qui soignent ou apaisent les maladies, telles que les bronchites, les éruptions cutanées ou encore les maladies cardiaques. Ce mercredi 8 août, le Fonds Kirchberg vous propose de partir à leur découverte.

Les plantes médicinales, «ce n’est pas de la magie. C’est de la science, de la connaissance et de l’expérience». Voilà l’avis de Vivian Craig, phytothérapeute diplômée. Plusieurs fois dans l’année, elle propose aux promeneurs d’aller découvrir les plantes qui soignent sur le plateau du Kirchberg.

Grâce aux politiques interdisant l’application de pesticides (...), les parcs du plateau du Kirchberg sont un endroit riche en plantes sauvages.

Vivian Craig, phytothérapeute diplômée

Sélectionner les plantes, c’est un art. Il faut savoir «quelle partie de la plante choisir, à quel moment la récolter, comment la préparer, connaître le dosage correct» nous explique la guide.

Et selon cette passionnée de nature, le site du Kirchberg regorge de cette flore aux vertus médicinales. «Grâce aux politiques interdisant l’application de pesticides, de fongicides, d’insecticides et d’engrais artificiels, les parcs du plateau du Kirchberg sont un endroit riche en plantes sauvages, dont beaucoup ont des usages traditionnels pour soigner des maladies».

Ce mercredi 8 août, les promeneurs accompagnés de la guide Vivian Craig prendront connaissance de toute la richesse de ces plantes. Chacune d’elles est utilisée dans un domaine en particulier. En voici plusieurs exemples:

Pour les problèmes urinaires:

  • le plantain (plantago lanceolata et plantago major),
  • l’armoise (artemisia vulgaris),
  • la carotte sauvage (daucus carota),
  • la bourse à pasteur (capsella bursa-pastoris),
  • l’ortie (urtica dioica),
  • le pissenlit (taraxacum officinalis)

Pour le système cardiaque:

  • l’aubépine (crataegus monogyna),
  • le tilleul (tilia x europaea),
  • la millefeuille (achillea millefolium)

Pour des éruptions de peau ou des bronchites:

  • La molène (verbascum thapsus),

  • le trèfle des prés (trifolium pratense)

Petits bobos et contusions:

  • la pâquerette (bellis perennis),
  • le millepertuis (hypericum perforatum)

Les deux prochaines visites botaniques du Fonds Kirchberg axées sur les flores aux vertus médicinales auront lieu les mercredis 8 août et 12 septembre.

Informations pratiques:

  • Départ: 18h00. Le rendez-vous est donné à 17h50 devant l’entrée des bureaux du Fonds Kirchberg, situés au 4, rue Erasme, Kirchberg (près du parking Coque 2).
  • Durée: 90-100 min.
  • Votre guide: Vivian Craig, phytothérapeute diplômée – craig.vivian@gmail.com

Photo: Affiche Fonds kirchberg