ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Protection des données

Les plaintes contre Facebook passeront par l’Irlande



twitter-292994_1920.jpg

Avec l’entrée en application du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD), la coopération entre les différentes autorités européennes en charge de la question devrait être nettement améliorée. (Photo: Licence C. C.)

Les éventuelles plaintes à l’encontre d’une utilisation frauduleuse des données par Facebook dans l’affaire de Cambridge Analytica seront automatiquement de passage en Irlande, où se trouve le siège européen de l’entreprise américaine, a expliqué Xavier Bettel dans une réponse parlementaire.

Si des Luxembourgeois estiment avoir été lésés par le réseau social américain, il sera difficile pour la Commission nationale pour la protection des données (CNPD) de prendre une décision. En effet, le géant américain ne disposant pas d’établissement au Luxembourg, l’autorité en charge de la question n’aura aucune compétence directe.

Le Premier ministre, qui répondait à une question parlementaire avec sa casquette de ministre des Communications, précise ainsi que, si des plaintes sont déposées, la CNPD devra les transférer en Irlande. Avec l’entrée en application du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD), la coopération entre les différentes autorités européennes en charge de la question devrait toutefois être nettement améliorée.

Si jamais la CNPD estime que les actions prises par ses collègues irlandais ne sont pas satisfaisantes, elle pourra saisir le Comité européen pour la protection des données.