POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Eurostat

Les jeunes actifs sont peu mobiles



Selon les chiffres d’Eurostat, moins de 1% des jeunes travailleurs se sont établis dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel. (Photo: Maison moderne / archives)

Selon les chiffres d’Eurostat, moins de 1% des jeunes travailleurs se sont établis dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel. (Photo: Maison moderne / archives)

Selon une étude d’Eurostat publiée mardi, la moitié des jeunes sans emploi dans l’UE sont prêts à s’établir ailleurs pour en décrocher un… Cependant, moins de 1% des jeunes travailleurs se sont établis dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel.

Quelque 50% des chômeurs de 20 à 34 ans dans l’Union européenne (UE) hésitent à changer de lieu de résidence pour décrocher un emploi; 21% sont disposés à déménager pour les besoins d’un emploi dans le même pays, et 12% sont prêts à s’établir ailleurs dans l’UE. 17% seraient même prêts à quitter l’UE pour décrocher un emploi, selon les chiffres d’Eurostat.

Le niveau d’éducation des jeunes joue un rôle à cet égard. Les jeunes chômeurs ayant un niveau d’éducation élevé sont davantage disposés à s’établir ailleurs pour les besoins du travail (23% sont prêts à déménager à l’intérieur de leur pays de résidence, et 16% sont prêts à s’établir dans un autre État membre de l’UE) que les jeunes chômeurs ayant un niveau d’éducation moyen (respectivement 20% et 11%) ou ceux ayant un niveau d’éducation faible (21% et 10%).

12% des jeunes actifs au Luxembourg viennent d’un autre pays de l’UE

La majorité des personnes en emploi âgées de 20 à 34 ans dans l’UE ne se sont pas établies ailleurs pour les besoins de leur emploi actuel (90%). La part de ceux qui ont déménagé dans un autre État membre de l’UE pour obtenir leur emploi actuel n’a atteint que 1% des jeunes, contre 8% qui ont déménagé à l’intérieur de leur propre pays.

Dans 15 États membres de l’UE, 90% des jeunes en emploi âgés de 20 à 34 ans n’ont pas déménagé pour les besoins de leur emploi. Le pourcentage le plus élevé est enregistré en Italie (98%), le plus faible en Irlande (60%). Quelque 12% des jeunes en emploi au Luxembourg, 9% à Malte et 7% en Irlande, y ont déménagé en provenance d’un autre pays de l’UE pour les besoins de leur emploi actuel. Les parts les plus élevées de personnes qui ont déménagé à l’intérieur de leur pays pour leur travail sont enregistrées en Irlande (26%), en France (16%), en Finlande (14%) et en Suède (13%).