ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Restructuration

Les employés de Proximus fixés jeudi matin



proximus.jpg

Au siège bruxellois de Proximus, le personnel reste dans l’attente de l’annonce officielle. (Photo: Shutterstock)

Les rumeurs d’une importante restructuration semblent se confirmer chez Proximus, l’opérateur belge historique de téléphonie. L’annonce officielle se fera jeudi avant bourse. On parle de 1.900 pertes d’emploi, un sur six.

On ne sait toujours pas exactement combien de personnes seront concernées par la restructuration chez Proximus. Dominique Leroy, la CEO du groupe belge de téléphonie, a rencontré le Premier ministre, Charles Michel, ce mercredi matin. Au terme de l’entrevue, le vice-Premier ministre, Kris Peeters, a lancé les chiffres de 1.900 suppressions d’emplois et 1.250 embauches.

Du côté de Proximus, on ne fait pas de commentaire. Une annonce officielle des mesures sera publiée demain matin avant l’ouverture d’Euronext (9h). En attendant ces informations, le cours de bourse de l’opérateur a été suspendu.

Au Luxembourg, où Proximus est présent à travers Telindus (services aux grandes entreprises) et Tango (retail) et emploie 600 personnes, c’est également la bouteille à encre. La direction attend le communiqué officiel jeudi matin avant de commenter.