COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Réseaux sociaux

« Les consommateurs veulent plus de réactivité »



Luc Biever, directeur général de TNS-ILReS « Les Européens sont plus prudents quant à la protection de leurs données. » (Photo: archives paperJam)

Luc Biever, directeur général de TNS-ILReS « Les Européens sont plus prudents quant à la protection de leurs données. » (Photo: archives paperJam)

TNS-ILReS continue de scruter les comportements des utilisateurs des médias sociaux. Après la seconde édition du panorama « Digital Life » couvrant 60 pays, l’institut lance le premier « Fanpage Award ». L’objectif est de mesurer l’attractivité des pages Facebook des entreprises, dont celles actives au Luxembourg. Trois questions à Luc Biever, directeur général de TNS-ILReS Luxembourg.

Monsieur Biever, comment allez-vous analyser le contenu des pages Facebook des sociétés participantes ?

« Nous allons effectuer une analyse en cinq dimensions du contenu de ces pages. Le premier volet est naturellement le contenu. S’il n’y a pas de contenu de qualité, la page en question ne peut avoir de succès. En deuxième lieu, nous regarderons si cette page est recommandée par ses visiteurs aux autres internautes. Troisièmement, nous poserons la question du buzz, de la propagation de l’information contenu de la page Facebook auprès de différents internautes. Nous vérifierons aussi l’existence d’un webcare, autrement dit, est-ce que la société réagit aux éventuels messages de la part des consommateurs, via leur page Facebook. Ce point marque un changement important, induit par les réseaux sociaux. Les consommateurs attendent en effet une réactivité beaucoup plus élevée que par le passé, quand les courriers postaux ou les appels téléphoniques étaient les moyens de communication dominants. Enfin, il est important d’analyser le bénéfice généré par la page Facebook, en matière de compétitivité.

Quelles sont les entreprises qui peuvent participer ? Comment peuvent-elles le faire ?

« Toutes les entreprises luxembourgeoises peuvent participer gratuitement, à condition d’avoir au moins 500 fans sur leur page Facebook. Pour ce faire, ils doivent simplement se rendre sur notre site, tns-ilres.com, et s’inscrire jusqu’au 6 décembre prochain au moyen du formulaire ad hoc. Les entreprises participantes devront ensuite déposer sur leur page Facebook le lien vers notre application, utilisée pour les besoins de l’enquête. Celle-ci sera menée durant les trois dernières semaines de l’année afin d’en présenter les résultats à la mi-janvier. Notre objectif sera, au-delà du Fanpage Award, d’affiner la mesure des comportements des internautes sur Facebook. Nous comptons ainsi sur les fonctionnalités de l’application que nous avons développée pour le concours afin d’observer comment celles-ci sont utilisées.

Est-ce que les Luxembourgeois sont des grands consommateurs de réseaux sociaux ?

« L’enquête Digital Life nous montre que les Luxembourgeois sont encore timides ou prudents sur les réseaux sociaux, mais il faut préciser que cela correspond à la tendance européenne. En Europe, on remarque que les habitants sont plus prudents, quant à la protection de leurs propres données. Si on regarde les pays asiatiques en revanche, l’utilisation des réseaux sociaux est beaucoup plus élevée, il n’y a pas le même type de crainte. »