ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Transport

Les CFL choisissent Alstom



cfl_2_610.jpg

Le contrat porte sur l’équipement de 19 locomotives et 22 automotrices deux niveaux. (Photo: Alstom)

Le groupe industriel français va équiper le troisième et dernier lot de la flotte des CFL avec la signalisation ERMTS Atlas. Un contrat de 13 millions d’euros.

13 millions d’euros. C’est le montant du contrat qu’Alstom vient de décrocher auprès des Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL).

«Le groupe français était en concurrence avec l’italien Ansaldo. Le choix a été arrêté en décembre», précise Romain Meyer, porte-parole des CFL.
Il s’agit pour l’entreprise publique d’équiper le troisième et dernier volet de sa flotte de trains avec la solution de signalisation ERTMS Atlas.

Aussi appelée ETCS (European Trafic Control System), ERTMS (European Rail Traffic Management System) est une norme européenne de gestion et de contrôle du trafic ferroviaire. Le système est notamment constitué de balises sur les voies et d’armoires remplies d’électronique, à l’intérieur des locomotives.

Opérateur précurseur

«Le contrat porte sur l’équipement de 19 locomotives et 22 automotrices deux niveaux. C’est ainsi que l’ensemble de la flotte des CFL (plus de 100 trains) fonctionnera avec la solution ERTMS niveau un d’Alstom, pour une valeur totale supérieure à 30 millions d’euros», explique Alstom.

«CFL est un opérateur précurseur dans le déploiement du système ERMTS. En 2003, il a déjà confié à Alstom une première phase d’étude et d’équipement de dix prototypes. En 2006, il lui a commandé l’équipement de 18 automotrices et en 2008, l’équipement de 20 locomotives et de 20 voitures pilotes», poursuit-il.

80% du réseau luxembourgeois est déjà équipé de ce système. «Avec l’équipement du tronçon Luxembourg-Kleinbettingen prévu en 2012, le réseau luxembourgeois sera le premier en Europe à être intégralement mis aux normes», indique Romain Meyer.

Les équipements Atlas seront fabriqués sur les sites de Villeurbanne en France et de Charleroi en Belgique. «Les trains nouvellement équipés entreront en service à partir de 2012 sur les réseaux luxembourgeois, français et belge», ajoute Alstom.