POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

À la Chambre

Le tram avance sur plusieurs voies



tram_extensions.jpg

Le tram est annoncé dans d’autres localités depuis plusieurs mois. Les travaux d’études se poursuivent. (Photo: Mike Zenari)

À quelques jours de l’inauguration du premier tronçon du tram, les projets d’extension ont été discutés jeudi à la Chambre. Avec pour objectif un vote avant Noël.

Les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux reflètent l’intérêt pour le départ du premier tronçon du tram (entre Luxexpo et le Pont Rouge), le dimanche 10 décembre prochain. Une journée qui verra aussi l’ouverture de l’arrêt CFL et du funiculaire Pfaffenthal-Kirchberg. Les changements à venir dans les transports publics seront d’ailleurs présentés ce vendredi au ministère du Développement durable et des Infrastructures.

Ces premières réalisations doivent être suivies de nouvelles mesures, selon le souhait du gouvernement de diversifier l’offre de transports publics. Dernièrement, un accord a été signé avec les autorités belges sur l’offre de train

Présent jeudi en commission parlementaire, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a indiqué que, dans les prochains mois, plusieurs projets de loi concernant de financement ou de construction de P+R seront déposés à la Chambre.

Les extensions restent à l’agenda

La réunion était aussi l’occasion d’indiquer un agenda pour les projets de loi relatifs à l’extension du tram entre la gare centrale et la Cloche d’Or (4,9km) et un autre entre le circuit de la Foire internationale et l’aéroport (3,9km). Objectif de la fin des travaux: 2021, pour un montant estimé à 214 millions d’euros selon les indications du ministre aux députés. Un projet présenté en octobre dernier.

La deuxième phase du tram, entre l’arrêt Pfaffenthal-Kirchberg et la place de l’Étoile, s’effectuera par étape avant l’été 2018, toujours selon François Bausch. 

À noter que les travaux d’études de la prolongation du tram vers d’autres localités sont toujours en cours. Mamer avait déjà été déclarée «priorité absolue» en juin dernier. En septembre 2016, Bertrange et Leudelange étaient dans le viseur. Il est aussi question du quartier résidentiel du Kirchberg, ainsi que de Hollerich.

Lors du débat préélectoral organisé par le Paperjam Club le 12 septembre dernier, la bourgmestre Lydie Polfer et celui qui allait devenir son nouveau Premier échevin, à savoir Serge Wilmes, s’étaient montrés favorables à la venue du tram à Hollerich, notamment dans la perspective de la création du nouveau quartier Porte de Hollerich et de la reconversion probable du site de Heintz van Landewyck, dont la majeure partie des opérations est amenée à déménager dans le nord du pays.