POLITIQUE & INSTITUTIONS

À Luxembourg-Ville

Le trafic automobile toujours plus congestionné



À en croire le dernier Traffic Index publié par TomTom, les difficultés de circulation dans et aux abords de la capitale aux heures de pointe auraient fait perdre plus de six jours de leur temps aux automobilistes l’an dernier.

Les classements se suivent, mais ne se ressemblent pas en matière de trafic automobile.

Après une étude de l’américain Inrix, c’est le néerlandais TomTom qui vient de publier son Traffic Index 2016 visant à classer, selon leur niveau de congestion urbaine, 390 villes dans 50 pays à travers le monde.

Pour y parvenir, via des données recueillies par le biais de ses navigateurs, TomTom a calculé le temps moyen d’un trajet X en heure fluide, puis l’a comparé au même trajet effectué en heure de pointe pour calculer le temps perdu dans les embouteillages.

C’est ce résultat, appelé taux de congestion urbaine, qui a permis à TomTom de dresser son classement qui a consacré cette année Mexico – avec un taux de 66% – comme la ville la plus embouteillée au monde. La capitale mexicaine devance Bangkok (61%), en Thaïlande; et Jakarta (58%) en Indonésie.

Bucarest en tête en Europe

Avec des résultats totalement différents de ceux d’Inrix, le Traffic Index 2016 de TomTom laisse apparaître Bucarest (50%) comme première ville ou capitale européenne au 5e rang de ce classement mondial, devant Moscou (44%) en 13e place et Saint-Pétersbourg (41%) au 21e rang.

Sans aucun doute beaucoup plus proches de la réalité que ceux d’Inrix, les calculs réalisés par TomTom placent Luxembourg, avec un taux de congestion de 33% – en hausse de 4% sur un an –, à la 78e place du classement mondial et à la 32e de celui concernant les seules villes et capitales européennes.

Les principaux points de difficulté de la circulation dans et aux abords de la capitale l’an dernier

Selon le fabricant néerlandais, les automobilistes circulant dans ou aux abords de la capitale perdraient en moyenne 40 minutes par jour sur leur trajet habituel, soit 153 heures – ou un peu plus de six jours – par an.

80% de congestion le vendredi soir

Sur base des données qu’il a recueillies, TomTom indique que c’est le mardi matin, entre 8 et 9 heures, qu’il serait le plus difficile de circuler à Luxembourg, de même que le vendredi soir, de 17 à 18 heures, du fait d’un taux de congestion qui atteint 80%.

Enfin, il souligne encore que le 15 janvier 2016 a été la journée où le trafic a été le plus congestionné l’an dernier, un vendredi qui avait vu la neige recouvrir les routes et autoroutes du pays.