POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Statistiques européennes

Le tourisme en hausse de 3,2% dans l’Union européenne



Selon les chiffres des nuitées enregistrés, c'est l'Espagne qui a été l'an dernier la première destination touristique de l'Union européenne. (Photo: Licence CC)

Selon les chiffres des nuitées enregistrés, c'est l'Espagne qui a été l'an dernier la première destination touristique de l'Union européenne. (Photo: Licence CC)

En croissance depuis 2009, le tourisme dans l’UE a atteint son meilleur résultat l’an dernier avec 2,8 milliards de nuitées, dont la majeure partie a été enregistrée en Espagne. Le Luxembourg devrait lui aussi bénéficier de cette tendance.

Selon des estimations publiées ce mardi par Eurostat, le nombre de nuits passées dans des établissements touristiques répartis dans l’Union européenne a progressé de 3,2% en 2015, par rapport à 2014, avec un total de 2,8 milliards de nuitées.

Dans le classement établi par l’institut statistique européen, sur base de chiffres englobant le tourisme résident et non-résident, c’est l’Espagne qui a comptabilisé le plus de nuitées l’an dernier (421 millions), devant la France (413 millions), l’Italie (385 millions) et l’Allemagne (379 millions).

Si ce nombre de nuitées a progressé dans presque tous les États membres, les plus fortes évolutions ont été observées en Roumanie (+15,9%), en Slovaquie (+11,5%) et en République tchèque (+10,3%).

Des chiffres positifs au Luxembourg aussi

En outre, pour ce qui concerne les proportions les plus élevées de nuitées passées par des non-résidents, ce sont les îles de Malte (96%) et de Chypre (94%) qui arrivent en tête, suivies de la Croatie (92%), de la Grèce (79%) et de l’Autriche (71%).

Faute de chiffres définitifs, le Luxembourg ne figure pas dans ces données d’Eurostat. Mes ses résultats devraient suivre cette tendance, comme le confirment des estimations fournies lors de l’ouverture du récent salon Vakanz par la secrétaire d’État au Tourisme, Francine Closener.

Évoquant l’évolution du tourisme au Luxembourg, celle-ci a fait part d’une progression de 1,4% du nombre de nuitées entre les mois de janvier et d’octobre 2015, par rapport à l’année précédente.