ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

#Hubradar

Le téléchargement des applications mobiles en hausse



shutterstock_248776741.jpg

Selon la société App Annie, le développement des applications mobiles continue de se développer. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

La banque ABN Amro lance le paiement «wearable»

On le sait, le paiement peut être une friction majeure dans le parcours client. Pour lever ce «pain point», la banque hollandaise ABN Amro, qui compte 6,8 millions de clients, lance une offre de paiement via objet connecté.

Il est désormais possible d’effectuer un paiement sans contact avec un objet du quotidien: bague, montre ou même un bracelet de tracking sportif. Livrés à domicile, les appareils, liés au compte bancaire, sont activés via internet.

Le parcours est similaire à celui du paiement sans contact: il suffit d’approcher l’objet du terminal de paiement, avec un code à saisir pour les achats supérieurs à 25 euros. Le service est facturé 50 centimes d’euro par mois. Les équipements portables utilisables disposent d’une puce certifiée par Mastercard.

Plus de 100 milliards de dollars pour l’app économie

Avec une utilisation moyenne de trois heures par jour, selon App Annie, le développement des applications mobiles n’est pas près de s’arrêter. Il est vrai, l’attachement du consommateur à ses outils est réel, et proposer ses services sur mobile n’est aujourd’hui plus une option.

D’après les chiffres de la société App Annie, spécialisée dans l’analyse des données mobiles, cet usage quotidien est en croissance de 45% par rapport à 2016. Les téléchargements sont également en forte progression. Les dépenses des utilisateurs dans les magasins d’applications ont atteint 101 milliards de dollars l’an dernier dans le monde.

Un des secteurs qui a boosté les revenus est celui des jeux vidéo. Selon Thierry Guiot, directeur d’App Annie pour l’Europe du Sud, «cette catégorie représente 74% des dépenses totales des utilisateurs en 2018. En France, le montant s’élève à 1,4 milliard de dollars.»

En 2019, la dynamique devrait se poursuivre, portée par la vitalité du secteur du gaming. Des jeux très attendus, comme «Harry Potter: Wizards Unite», le prochain jeu en réalité augmentée de la société Niantic, devraient arriver cette année. En dehors des jeux, les applications de streaming sont aussi très téléchargées, ainsi que les applications de rencontre.

Uber ouvre un centre de R&D à Paris

Après l’Amérique du Nord, c’est au tour de la France. Uber ouvre un premier centre de recherche à Paris, qui sera focalisé sur l’intelligence artificielle et le transport aérien. François Sillion, chercheur français spécialisé dans la synthèse d’images et la vision par ordinateur, le dirigera. Les prochains projets à l’horizon?

Uber Air, un service de transport par drones à Dallas et Los Angeles pour 2023. L’optimisation de l’usage de la batterie ou la gestion des trajectoires des appareils afin d’éviter les collisions feront partie des sujets de travaux du centre pour développer cette offre de mobilité aérienne.

Mais pourquoi choisir la France pour installer un centre de recherche pour une entreprise américaine? Selon François Sillion, la France est un terrain idéal pour la recherche, car elle est en pointe sur l’intelligence artificielle et sur l’aéronautique. Uber va investir 20 millions de dollars sur 5 ans dans ce centre, notamment dans le recrutement.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.